Retour
La saison 1928-1929

Division III (P2)

Les Nouvelles - Mercredi 11 juillet 1928

AU FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. - Notre sympathique Julien Serwy, membre du F.C. Houdinois, vient de se distinguer de brillante façon, en remportant le championnat de Belgique des champions : Degrande, Vande Velde, Marien, Linsen, etc., et de menacer le record belge, qui était de 33m. 3s., en faisant 33m. 19s. Par cette victoire, Serwy est désigné pour défendre nos couleurs au tournoi olympique d'Amsterdam où il rencontrera les Vurmi et autre Ritola.
On nous annonce que le nouveau champion sera reçu par l'Administration communale, samedi soir ; le F.C. Houdinois prendra part à la manifestation.

Les Nouvelles - Vendredi 7 septembre 1928

A L'A.A. LOUVIEROISE. - CHAMPIONNAT DU HAINAUT. LES " LOUPS " ET LES " LOUVETEAUX " SURCLASSENT LEURS ADVERSAIRES. - C'est par une température réellement estivale que s'est déroulé, à Tivoli, le derby La Louvière-Houdeng. Le public est relativement nombreux pour une première rencontre. La Louvière alignait l'équipe suivante : G. : Prim ; B. :Demunter,, Humbled ; H-B. : Maes, Clara, Dewerpe ; F. : Geernaerts, Unissonn, Banneux, Barbé, Demol.
Durant le premier time, les " verts et blancs " marquèrent une certaine supériorité ; leurs attaques se succédaient sans répit et échouaient de bien peu. Nous devons dire que les avants fignolaient trop devant les bois et attendaient trop longtemps avant de shooter. Aussi, le repos arriva, sans que les Louviérois aient pu ouvrir la marque.
Après la reprise, Houdeng a l'avantage du vent, mais ne sait pas en profiter ; au contraire, c'est La Louvière qui ouvre le score sur penalty. Peu après, Houdeng égalise ; les Louviérois repartent à l'attaque et manqueront leur deuxième et troisième goals. Les Houdinois réagissent et marquent un deuxième goal, sur faute de la défense louviéroise, qui a le défaut de jouer trop en avant ; il reste encore cinq minutes à jouer et Houdeng veut, à tout prix, égaliser ; mais la Louviérois veillent et arrêtent toutes les attaques. La fin est bientôt sifflée, laissant à nos " Loups " une victoire largement méritée.


Les Nouvelles - Mercredi 12 septembre 1928.

Les Nouvelles - Jeudi 4 octobre 1928

HOUDENG. - F.C. Houdeng, IV, 4; Roeulx IV, 2. - F.C. Houdeng, III, 2; A.A. Brainoise II, 2. - Les amateurs et supporters du ballon rond se sont retrouvés, dimanche dernier, pour la première fois cette saison, sur le terrain des " rouge et noir ". Ils en eurent pour leur argent, deux matches s'étant joués. Précisons toutefois que les exhibitions n'ont point atteint le maximum de beauté classique et d'acharnement que l'on pouvait attendre des compétiteurs en présence.
La première rencontre vit une victoire locale sur les Rhodiens (4 à 2), victoire moins méritée que le score semble l'indiquer.
Le second match mit aux prises les champions de la saison dernière (Division III), opérant cette saison en seconde division et l'équipe première du F.C. Houdinois. Cette rencontre se termina par un draw (2 à 2). Bien que les Brainois possèdent quelques individualités brillantes, leur équipe ne présente guère d'homogénéité pour une division II. L'aile droite, sur la fin du jeu, fut très mobile. Du côté houdinois, la formation est mieux balancée que les dimanches précédents. Le contrôle sur la balle est d'ailleurs meilleur et la compréhension du jeu plus saine ; à part Goret, qui est par trop lent, les avants mirent maintes fois ce contrôle à profit, ce qui nous fit assister à une rapidité d'exécution dans les descentes, de beaucoup supérieure aux Brainois.
FERBER

Les Nouvelles - Jeudi 11 octobre 1928

HOUDENG.- HOUDENG, 3 ; RESSAIX, 3. Le monde habituel n'avait pas fait le déplacement dimanche dernier, aux installations de la plaine du Trieu-à-Vallée; la cause en est, en ordre principal, à une seconde manifestation se déroulant dans la commune. Les absents eurent tort, car la partie fut âprement disputée, tout en restant correcte d'un bout à l'autre.
J'étais du nombre des Houdinois qui avaient tenu à aller encourager leurs concitoyens au cours de cette rencontre importante pour les " rouge et noir ", et c'est avec plaisir que j'écris que Houdeng méritait largement la victoire. Et cette victoire, qui eut été si bien venue, il s'en fallut d'un rien qu'elle fut l'apanage de Ressaix : ceux-ci égalisant dix minutes avant la fin, continuèrent à mener la danse. Enfin, le peu de réussite des Houdinois ne me fait pas, toutefois, trop craindre l'avenir. Que l'équipe entière sache supporter un handicap quelconque. Qu'il y ait moins de permutations. Là réside la tech-nique du jeu.
J'ai remarqué l'introduction dans la formation houdinoise du scolaire Egrise. Ce joueur, par son jeu si divers, fut le meilleur homme sur le terrain ; tout n'est pas encore parfait dans sa façon de jouer, mais avec la volonté qui le caractérise, Michel fera un joueur très redoutable pour les bois adverses. En condition physique telle qu'il se trouve momentanément, il m'est avis que l'on pourrait lui confier la place de centre-demi. Lui seul peut donner, momentanément, à cette place, pleine satisfaction. Il a d'ailleurs, à part la taille, tout ce qu'il faut, poids, dégagement, tackling, pour devenir un digne partenaire du chef d'équipe Mainil.
Surpierre, second scolaire, sembla dépaysé au centre-demi et eut quelques interventions par trop hésitantes. Tâche trop lourde, d'ailleurs, pour ce jeune joueur, un peu têtu. Benoît, au back, fut d'une sûreté et d'une puissance remarquable et éclipsa ses partenaires occasionnels. Oui, occasionnels. Que de permutations !
Roger fit une partie toute de ténacité, d'endurance et de courage. Lefèvre eut des arrêts de la meilleure facture et éclaircit avec brio maintes situations critiques. Goemans, au centre-avant, exagéra dans ses distributions. En effet, il fit par trop abstraction de la cage adverse en étant en bonne position de la ligne de tir. Le reste de la famille m'habitua à mieux.
Dans l'équipe de Ressaix, le trio du centre fit impression par ses passes à ras de terre. Son portier, indépendamment de son hardiesse, a la juste portée de la balle. FERBER

Les Nouvelles - Mercredi 24 octobre 1928

AU FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. -
Suite aux incidents dont furent émaillés, au sein du club, certains débats motivés par le rajeunissement des cadres, ce n'était pas sans appréhensions que le Comité houdinois, qui s'était enfin décidé en ce sens, recevait Enghien dimanche dernier.
Quoique le moral fut bon, les visités ne s'attendaient nullement à un résultat pareil, et même les plus ardents supporters osaient à peine prononcer les mots : match nul. Il s'en trouvait cependant que les palabres et discussions de la semaine n'avaient pas émus. J'en étais. Sachant, mieux que tout autre, ce dont ils sont capables de faire en pareilles circonstances, les équipiers ont, semble-t-il, réservé une agréable surprise à leurs administrateur. Et ma foi, ils ont parfaitement réussi ; leur prestation fut nettement supérieure aux précédentes.
Le résultat, 7 à 2, est significatif, et l'on peut dire qu'il n'est pas exagéré.
Bref, saluons cette première victoire des jeunes Houdinois et félicitons l'équipe en bloc pour cette magnifique performance.
Joueurs, n'oubliez pas que d'autres luttes plus ardentes encore vous attendent. Vous avez gagné la confiance de tous, t les plus sceptiques ont dû s'avouer vaincus ; tâchez, par votre assiduité aux entraînements, votre belle tenue et votre courage sur les grounds, de vous rendre digne de cette confiance ; travaillez ferme, mais toujours loyalement pour votre cher club. Ne vous lissez pas griser par ce succès et tâchez de soutenir vos efforts jusqu'à la fin du championnat.
Pénétrez-vous bien du grand danger devant lequel se trouvait, la semaine dernière, votre club. Souvenez-vous de ses succès de la saison dernière, et lancez-vous dans le combat avec cette ténacité et ce feu sacré qui permettent parfois de faire des prodiges, car l'irrémédiable ne s'est pas encore accompli. Tous les espoirs sont encore permis, certes ; l'avenir est obscur ; n'empêche qu'il y a encore moyen d'atteindre le sommet du classement. Allons, joueurs " rouge te noir ", soumettez-vous avec résignation, aux volontés de votre Comité. Souvenez-vous de la devise : " L'Union fait la Force ". Haut les cœurs ! Le dimanche 18 novembre, vous devez gagner les deux points.
*** Houdeng, 7 ; Enghien, 2. - Enghien, gagnant le tost, place les Houdinois face au soleil et contre le vent. Houdeng starte, force deux corners et se cantonne vis-à-vis des bois des " noir et blanc ". Il faut attendre la dixième minute pour voir la première descente de ces derniers. Sur centre de Coemans, Cuvelier place proprement : 1 à 0. A la vingtième minute, Enghien, sur mêlée, égalise. Sur coup de pied franc de Benoît, Callebaut stoppe proprement, passe à Cuvelier démarqué qui, sans douleur et d'un calme imperturbable, augmente la marque : 2 à 1. Sur échappade rapide de Coemans, Goemans reprend son centre et marque à bout portant : 3 à 1. Enghien est débordé et Callebaut portera le score à 4 à 1. Il s'ensuit un penalty en faveur des Enghiennois, paré superbement par notre " Poil " et dégagé sans gêne. Sur ce, le repos survient.
A la reprise, les Houdinois procèdent par trop par la gauche, ce qui a le don d'époumoner cette aile. Le jeu s'en ressent et devient moins rapide. Sur diverses passes du trio du Centre, Cuvelier - encore lui ! - botte dans le coin ; le keeper dégage ; Cuvelier reprend et la marque est portée à 5 à 1. Rosselt, enfin, est servi à son tour et se distingue par deux essais ; repartant à nouveau, son centre est intercepté par Callebaut, qui fait franchir la ligne fatale par le cuir. Ce beau goal est malheureusement annulé pour off-side. Enghien réagit, force deux corners et diminue son retard à la trente-huitième minute : 5 à 2. La balle est à peine remise en jeu que Cuvelier s'échappe, passe judicieusement à Coemans, et voilà de nouveau un goal : 6 à 2. Rosselt, sur échappade, ira marquer seul : 7 à 2. La fin est sifflée, laissant une victoire méritée aux Houdinois.
Soulignons la belle victoire de cette nouvelle formation, dans laquelle, quoi qu'on en dise, je voudrais y voir figurer Mainil, Monoyer et Vitskens comme suit : goal : Lefèvre ; arrières : Benoît, Mainil et Monoyer ; demis : Mainil ou Vitskens, Egrise, Delcambre ; avants : Rosselt, Callebaut, Cuvelier, Goemans, Roger ou Coemans.
FERBER


Les Nouvelles - 23 novembre 1928

AU FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS.
La coupe de Belgique marqua, cette année, une détente dans la période des championnats officiels ; cette détente, chevauchant sur deux matches internationaux, baissa, durant trois semaine, la cadence des championnats.
Ceux-ci, à la satisfaction de tous les adeptes, reprirent dimanche dernier. Aussi, la lutte passionnante a de nouveau captivé la foule et la lutte pour les points fut déjà terriblement dure. L'équipe I revint de l'Elan avec les deux points. Je laisse le soin de commenter ce match au correspondant du club visité.
En quatrième division, Houdeng n'eut guère beaucoup de mal à surclasser l'équipe scolaire de l'Elan. Le score de 9 à 0 en dit assez.
Voilà Houdeng qui continue à recueillir des victoires et des points.
Si, dimanche prochain, en troisième division, l'équipe I parvient à vaincre Fontaine-Sports, les hommes chers à Bona se trouveront en bonne et excellente posture pour la montée, car Fontaine-Sports, qui battit le leader de la série, soit l'Oluympic de Fontaine, dimanche dernier, sera animé d'un moral très sûr. Faut pour cela qu'ils fassent comme le nègre ?…
La quatrième se rendra à Braine, afin de matcher l'équipe locale. FERBER.

Les Nouvelles - 2-3 décembre 1928

A HOUDENG. - CHAMPIONNAT DE TROISIEME DIVISION. - LE GRAND CHOC HOUDENG-LA LOUVIERE. - Ce dimanche 9 décembre, à 14 heures, sur la plaine du Trieu-à-Vallée, ces deux clubs rivaux vont s'affronter en une lutte qui sera sévère, mais qui doit rester courtoise. Il serait d'ailleurs souhaitable que les joueurs des deux camps défendent leur pavillon respectif avec un souci du " fair-play ", que la galerie saurait apprécier par-dessus ses préférences.
Sur le papier, le vieux club louviérois paraît supérieur. Logiquement, il doit être favori, mais, dans les derbies locaux, le niveau des valeurs oscille souvent d'une manière curieuse, et il n'y aurait rien d'étonnant de voir les Houdinois, électrisés par la joie de pouvoir se présenter à équipe complète (c'est la première fois sur les quatre derbies), réussir à tenir le favori (leader de la série) en échec et même à le battre.
Les Houdinois aligneront la formation qui leur rendit la confiance : goal : Lefèvre ; arrières : Benoît (cap.) et Roger ; demis : Delcambre, Egrise et Vitskens ; avants : Rosselt, Callebaut, Cuvelier, Goemans et Gaudier.
FERBER


Les Nouvelles - 23-24 décembre 1928

FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. - Les Houdinois se doivent de se réhabiliter sans retard aux yeux de leurs nombreux partisans, afin que leur défaite contre l'Olympic soit effacée demain dimanche, par une victoire. L'occasion ne s'offre guère belle, car la tâche qui les attend demain est loin d'être aisée. Pétria-Sports, qui viendra subir les assauts des " rouge et noir " à la plaine du Trieu-à-Vallée, n'a-t-il pas vaincu de justesse le leader de la série, dimanche dernier ?
Bref, sans nul doute, l'empoignade que se livreront Pétria et Houdeng, sera fameuse. Pour les Houdinois, surtout, il s'agit absolument d'enlever les deux points de cette rencontre, s'ils ne veulent pas voir leur chance très sérieusement compromise pour la montée. La partie, à mon avis, donnera lieu à un combat très équilibré, dont l'issue pourrait rester bien longtemps incertaine. Qui l'emportera ? Toutes chances bien pesées, j'opine en faveur des poulains du toujours bien sympathique Bona, qui auront l'avantage d'opérer sur leur gazon.
Houdeng présentera la formation suivante : goal : Lefèvre ; arrières : Benoît, Roger ; demis : Delcambe, Egrise, Surpierre ; avants : Rosseelt, Callebaut, Goemans, Coemans, Gamax. FERBER.

Les Nouvelles - 26 décembre 1928

FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. - Houdeng-Pétria s'est disputé, dimanche dernier, devant une assistance assez nombreuse.
Le match était gros de conséquence pour chaque équipe. Vainqueurs, les " rouge et noir " grimpaient d'un échelon au classement ; vaincus, ils perdaient toute chance pour la montée.
Les locaux, quoique ne jouant qu'à dix (Goemans s'étant vu forcé de se retirer à la trentième minute du premier time), avec un allant remarquable, remportèrent la victoire par 2 à 1, malgré cet handicap.
En bloc, tous les équipiers sont à féliciter ; mais il faut citer particulièrement Delcambre à l'half, qui fut le héros du match. Son effectif, tant en défense qu'en attaque, décisif, prompt et toujours correct, fut, à plusieurs reprises, applaudi comme il le devait. Coemans, en centre-avant, trancha sur ses coéquipiers, en perçant et en décision, devant le goal. Benoît, au back, pour son travail efficace…

Les Nouvelles - 30-31 décembre 1928

FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. - Après sa belle et dure victoire de dimanche dernier sur Pétria, l'équipe houdinoise affrontera, demain, celle de Ressaix, avec une confiance accrue. Quoique son attaque, qui semblait trouver une cohésion plus grande de semaine en semaine, soit amputée de son plier Goemans, écarté forcément de l'équipe pendant quelques mois.
La dernière sortie de Ressaix fut mauvaise et si des espérances de redressement lui sont permises, il n'en est pas moins vrai que, demain, le moral sera sans doute aussi bon que dimanche dernier, du côté de Houdeng, malgré l'absence de son pilier.
Et, logiquement, entre une forme qui monte et une autre qui descend, il faut accorder sa préférence à celle qui est en passe d'ascension.
Je crois donc à la victoire des " Bona's ".
AVIS AUX SUPPORTERS. - Ce déplacement s'effectuera en auto-cars. Quarante places disponibles. On retient les places au local. Départ vers une heure. FERBER

Les Nouvelles - 14 janvier 1929

AU FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. - MATCH DU DIMANCHE 13 COURANT/ DIVISION III. - Demain, il ne s'agit pas de badiner, mais d'être ou de ne plus être, ce qui signifie clairement qu'il faut gagner les deux points. Journée assurément très importante pour les " rouge et noir ", qui joueront leur dernière chance de salut pour la montée. En déplacemen chez une des lanternes rouges du classement, en l'occurrence le F.C. Enghien, il est peu probable qu'ils soient tenus en échec ; mais, chez eux, les gens d'Enghien sont toujours à craindre et, de ce fait, je peux affirmer que la rencontre promet d'être intéressante.
* * * DIVISION IV. - Cette équipe recevra, sur la plaine du Trieu-à-Vallée, l'équipe d'Enghien. Ce match commencera à 14 heures. La formation locale se doit de se venger de son échec au match-aller.
* * * CADETS. - Nos " petits géants ", qui se sont très honorablement comportés dimanche dernier, contre la toute bonne équipe de l'U.S. du Centre, seront aux prises, sur leur terrain, avec l'équipe similaire de l'Albert-Elisabeth-Club de Mons. Cette rencontre se jouant à 11 heures, entre les espoirs respectifs des clubs en présence, sera goûtée de préférence par les supporters, à maints apéritifs.
* * * DEPLACEMENT. - Les membres et supporters se déplaçant avec l'équipe III à Enghien, en auto-car, sont priés de se trouver au local vers 12h30. FERBER

Les Nouvelles - 25 janvier 1929

AU FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. - UN CADEAU DE M… ROCHET. - Ce cadeau consiste à la mise sur pied d'un bal en faveur du Club de Foot-Ball Houdinois, ce dimanche 27 courant, à 7 heures, dans la coquette salle du Royal Cercle Horticole. Pour M. Rochet, propriétaire du Royal Cercle Horticole, " hip, hip, hip, hourra ! "
Le soin apporté par M. Rochet aux moindres détails de l'organisation de ce bal, contribuera, sans nul doute, à faire de ce bal un événement de la saison. A cet effet, je signale qu'il s'est d'ailleurs dépensé sans compter. Le pactole coulera ainsi dans la caisse du F.C.H., en remerciements du geste de M. Rochet, lequel, en somme, est le seul promoteur de ce bal, se retrouveront dans l'esprit qu'ils aiment…

CLUB " SUPPORTER " DE FOOT-BALL.
- Heureuse initiative que celle d'un groupe d'adeptes intentionnés également de venir en aide au F.C. Houdinois, qui, durant le bal, profitera de la circonstance pour adresser l'appel suivant :
" Commerçants, le sport du ballon rond étant le sport le plus en vogue actuellement, le sport réunissant le plus d'adeptes, le sport captivant les plus grandes foules, dans l'intérêt du commerce local, il vous est dicté comme devoir, de même qu'aux Houdinois fervents des émotions sportives, de supporter, d'une façon concrète et digne, toute initiative tendant à propager davantage ce sport au sein de votre commune, et ce, en se créant, à l'instar des grands clubs de nos grandes villes et de nos clubs voisins, des clubs " supporter ". Commerçants et adeptes, vous êtes donc conviés à assister à ce bal, pour vous prononcer sur la formation éventuelle d'un ou de plusieurs clubs " supporter ".
Quand et où le premier club de " Supporters " sera-t-il installé ? FER BER

Les Nouvelles - 31 janvier 1929

AU FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. - JOURNEE DU 27 JANVIER. - BRELAN DE VICTOIRES. - Cette journée a confirmé, dans une large mesure, l'opinion que je me fais du F.C. Houdinois. Etant donné qu'un bal était organisé en faveur du club houdinois par M. Rochet, propriétaire du Royal Cercle Horticole, il s'agissait, pour assurer le succès de cette fête et de terminer la journée en beauté, de gagner sur toute la ligne.
Décidées de vaincre, nos trois équipes furent victorieuses et vinrent ainsi solutionner la question.
Ce brelan de victoires attira la grande foule au bal, et le succès fut complet. Durant cette fête, M. Bona, président du F.C. Houdinois, après avoir remercié l'assistance et M. Rochet pour son beau geste, mit aux enchères un ballon de foot-ball usagé ; la somme de 332 fr, 50 fut atteinte et l'heureux enchéreur fut M. Fernand Vrancq, de La Louvière. Aussi, tenant compte de la rapidité avec laquelle se posaient les surenchères, s'il restait encore des doutes quant aux possibilités actuelles de la création d'un club " supporter " du F.C.H., ils auront certes été dissipés dimanche.
*** DIVISION IV. - Cette rencontre se joua au terrain de l'Elan Faytois et se termina par une victoire de justesse des Houdinois, par 2 goals à 1.
*** DIVISION III. - Les " rouge et noir " recevaient l'équipe première de l'Elan. Ce match fut aussi acharné qu'un derby. Malgré la fougue que les deux équipes mirent à disputer les deux points, elles demeurèrent dans les limites de la correction, grâce à l'excellent arbitrage de M. Depasse. La victoire - 4 à 2 - du F.C.H. est méritée. Son adversaire, cependant, domina aussi nettement au cours des premières 45 minutes que lui, durant la seconde mi-temps ; mais les Houdinois, dont la technique est supérieure, jouèrent avec une fougue et un cran que deux points vinrent récompenser. FER BER.

Les Nouvelles - 3-4 février 1929

AU F.C HOUDINOIS. - Ce dimanche, deux équipes seulement seront mises en ligne.
EN DIVISION III. - L'équipe première se rendra à Haine-Saint-Pierre, pour y matcher l'équipe locale de troisième spéciale ; elle subira des modifications assez importantes. Le jeune Egrise passera à l'intérieur gauche et cèdera sa place au capitaine Benoît. D'autre part, Surpierre formera le tandem arrière avec Roger et Coumans remplacera Gammar.
Souhaitons que cette formation donne satisfaction à Feber et ses collègues du Comité de sélection.
EN CADETS. - Nos jeunes espoirs rencontreront , sur notre terrain, leurs a&mis de l'U.S. Centre, champions du Hainaut l'an dernier. Ils devront s'employer à fond pour tenir tête à cet adversaire, devant lequel ils durent s'incliner au match-aller ; touefois, vu leurs deux dernières sorties, qui furent deux victoires, nous pouvons compter qu'ils feront bonne impression. L'équipe sera : Delplanche, Cornet, Piret, Delvaux, Degauque, Godeau, Dupire, Demeuter, Cornil, Canivet et Riez.

Les Nouvelles - 10-11 février 1929

AU F.C HOUDINOIS. - Ce dimanche, deux équipes seulement seront mises en ligne.
EN DIVISION III. - L'équipe première se rendra à Haine-Saint-Pierre, pour y matcher l'équipe locale de troisième spéciale ; elle subira des modifications assez importantes. Le jeune Egrise passera à l'intérieur gauche et cèdera sa place au capitaine Benoît. D'autre part, Surpierre formera le tandem arrière avec Roger et Coumans remplacera Gammar.
Souhaitons que cette formation donne satisfaction à Feber et ses collègues du Comité de sélection.
EN CADETS. - Nos jeunes espoirs rencontreront , sur notre terrain, leurs amis de l'U.S. Centre, champions du Hainaut l'an dernier. Ils devront s'employer à fond pour tenir tête à cet adversaire, devant lequel ils durent s'incliner au match-aller ; touefois, vu leurs deux dernières sorties, qui furent deux victoires, nous pouvons compter qu'ils feront bonne impression. L'équipe sera : Delplanche, Cornet, Piret, Delvaux, Degauque, Godeau, Dupire, Demeuter, Cornil, Canivet et Riez.

Les Nouvelles - 16 février 1929

AU F.C HOUDINOIS. - JOURNEE DU 17 FEVRIER.
Trois matchs seront épinglés au programme de cette journée.
DIVISION III. - F.C. Houdinois-Fontaine-Sports, à 2h30. Fontaine-Sports a fourni, cette saison, de très bonnes exhibitions. Sa formation possède beaucoup de cœur, l'allant est remarquable et, de plus, la liaison entre les diverses lignes est assez bien assurée. Ce team arrive à Houdeng, précédée d'une bonne réputation, nullement usurpée. Elle lui vaut, d'ailleurs, une avantageuse deuxième position qu'il entend ne pas abandonner. Ce qui lui donnera droit à la montée.
Ces deux équipes se sont rencontrées le 3 courant, à Fontaine. Après une partie assez disputée, Fontaine fut vainqueur par 2 à 1. Le match de dimanche prochain s'annonce donc comme devant être très serré. L'issue de la rencontre dépendra du moral des Houdinois. Ayant l'avantage du terrain, la victoire pourrait leur sourire. En toute équité, les Houdinois, en série III, dans un beau jour, sont capables des meilleures choses. Vu leur forme inconstante, je ne puis cependant en faire mes favoris.

DIVISION IV. - Houdeng-La Louvière. - Ce match se jouera à 10 heures. Je ne pense pas que la réserve houdinoise soit de taille à faire baisser pavillon au second de la série.

CADETS. - Mons-Houdeng, à 2h30. - Nos " petist géants " seraient sasgement inspirés s'ils se munissaient de tous leurs atouts pour effectuer ce déplacement. En effet, l'équipe-vedette l'U.S. Centre n'a-t-elle pas laissé de ses plumes au ground montois ? Or, battus par 3 à 0 par cette dernière, dimanche dernière, s'ils veulent défendre leur réputation, ils devront faire appel à toutes leurs capacités.
FER BER

Les Nouvelles - 10-11 mars 1929

AU FOOT-BALL CLUB HOUDINOIS. – CHAMPIONNAT DE DIVISION III. – DEUX ASSOIFFES AUX PRISES : HOUDENG-FONTAINE SPORTIF. – Le terrain du F.C. Houdinois verra lutter opiniâtrement l’équipe locale et Fontaine Sportif. La position au classement de ce dernier lui permet de respirer et d’envisager l’avenir avec un certain optimisme. Houdeng, qu’une série de revers a fait glisser en cinquième position, est moins riche pour le moment et ne peut se permettre aucune libéralité, s’il veut ne perdre contact et conserver ainsi ce faible espoir qui lui reste de pouvoir disputer pour la montée, une poule de barrage possible. Ce match se jouera le matin, à 10 heures précises.
FER BER

Les Nouvelles - 31 mars 1929

LUNDI 1er AVRIL : DIVISION III. – Finale de la coupe de Houdeng. – F.C. Houdinois, 3 – A.A. Louviéroise, 1.
Nous ne parlerons pas beaucoup de cette peu intéressante rencontre qui ne ressemblait en rien à un match de foot-ball, disputée d’ailleurs sur un terrain…c’est-à-dire sur une montagne russe, plutôt que sur une plaine de sports, et devant des spectateurs et dirigeants de clubs ayant reçu une très mauvaise éducation sportive, et, au surplus, dotés de sentiments anti-louviérois trop marqués. Nous signalerons néanmoins à nos supporters,que les Louviérois jouèrent tout le deuxième time à neuf hommes, alors qu’ils avaient l’avantage du vent… (s’il y en avait encore), et ce, par suite d’une habile et très peu sportive manœuvre des dirigeants du F.C. Houdinois.
D’autres éléments encore sont venus défavoriser les Louviérois au cours du deuxième time ; mais cessons et ne parlons plus de ce match trop écoeurant.

Les Nouvelles - 5 avril 1929

AU FOOT-BALL CLUB HOUDINOIS. - FETES PASCALES. – COUPE JEAN. – Résultats : première éliminatoire : La Louvière, 6 – Leval, 1.
Deuxième éliminatoire : Houdeng, 5 – Bracquegnies, 2.
Consolation : Leval, 5 – Bracquegnies, 2.
Finale : Les Louviérois, battus pour la seconde fois, en détente et en vitesse, par les Houdinois, 1-3.
Victoire méritée des « rouge et noir ». Sans la paralysie partielle dont souffrit l’excellent extrême droit houdinois, l’équipe chère au sympathique Bona aurait, sans nul doute, confirmé aussi nettement le résultat du derby du 2 décembre : 7 à 0, en faveur des Houdinois, et ce, par sa vitesse plus grande ; ensuite, parce qu’elle avait un meilleur moral et surtout parce que l’homogénéité des différentes lignes s’accusait bien plus nettement que chez l’adversaire, ce qui ne faisait, par contraste, qu’aggraver les faiblesses des Louviérois.
Après ce match, les dirigeants du F.C.H. mirent l’amabilité la plus cordiale à recevoir les équipes participantes d’une façon charmante.

CLUB DE « SUPPORTER ». - FORMATION. - Tous au Cercle horticole, le samedi 6 avril à 6h30 ! Tel est le mot d’ordre pour tous les sportmen de la région. Il faut que cette réunion connaisse une réussite complète au point de vue assistance. Il fauit que les Houdinois montrent qu’ils savent faire aussi bien que les autres régions, qu’il n’est personne qui pourrait ne pas saluer bien bas une formation, petite en nombre, mais grande de cœur. Houdeng, pâte abondante d’athlètes digne d’être pétrie, l’attrait d’un club de « supporter » constituera un aimant qui vous attirera davantge vers les sportsd locaux. Commerçants, adeptes, faites acte de présence à cette réunion. FER BER.

Les Nouvelles - 10 avril 1929

AU F.C. HOUDINOIS. – CHAMPI-ONNAT DE L’ENTENTE DU CENTRE. – HOUDENG, 3 – F.C. BINCHE, 1. – LES HOUDINOIS BATTENT LA RESERVE DE DIVISION II DU F.C. BINCHOIS. – Les Houdinois ont tenu à prouver qu’ils avaient encore l’âme aussi bien trempée qu’aux fêtes pascales, contre les Louviérois, et ont à nouveau réussi à ranger Dame Fortune derrière leurs fanions.
L’annonce de la venue de la formation binchoise, appelée à disputer le titre de champion du Hainaut, à Marchienne-Sports, avait attiré la belle foule, dont énormément de têtes inconnues. Cette belle chambrée s’en retourna enchantée, car l’intérêt de ce match fut soutenu jusqu’à la dernière minute.
Partie d’emblée très ardente. Les « Gilles » ayant gagné le toss, bénéficièrent de l’avantage du vent, sortant un jeu plaisant à suivre. Rapidité d’exécution et belle exhibition de démarquage. La petite mécanique des « rouge et noir » semblait médusée par l’importance de la partie. Ceux-ci, cependant, surmontèrent, petit à petit, le trac qui les étraeignait. Le jeu devint alors plus partagé. Et, sur une descente bien amorcée par Delcambre, Cuvelier place proprement hors de portée du keeper binchois. 1-0 en faveur des locaux. La fin du premier time est sifflée, laissant la marque telle.
A la reprise, le réveil des Binchois est terrible. Ils menacent sans cesse et surclassent les Houdinois. Mais le trio défensif de ceux-ci veille et écarte tout danger. Un penalty flagrant en faveur des Houdinois, un back retenant un goal tout fait, Benoît le botte à ras de terre, en force, malheureusement sur la base d’un montant du goal. Peu de temps après, notre goal-getter Raymond, d’un bolide, trompera la vigilance du portier binchois. La marque indique 2 à 0 pour les « rouge et noir ». Ceux-ci, aiguillonnés par le succès, pressent davantage et durant cinq minutes, Binche n’en mène pas large. Les Houdinois, afin de trouver des ouvertures plus favorables, desserrent l’étreinte et trois corners sont accordés coup sur coup. Sur dégagement du dernier corner, l’extrême gauche binchois se chargera de diminuer le retard de son équipe : 2 à 1 en faveur des Houdinois. Les lignes houdinoises se réorganisent et marquent cinq minutes après, sur corner botté superbement par Beuriot, 3 à 1 pour les locaux. Un nouveau bombardement en règle des bois binchois et la fin est sifflée.
Victoire très méritée des visités.
FER BER

Les Nouvelles - 11 avril 1929

Les Nouvelles - 11 avril 1929 HOUDENG. - CLUB " SUPPORTER " DU FOOT-BALL CLUB HOUDINOIS. - Enfin le voilà formé ! Il est dénommé " Les Coquelicots ". Quarante fervents répondirent aux divers appels lancés à cet effet.
Comité provisoire : président, M. Verheydt Charles ; secrétaire, M. Bertouille Fernand ; secrétaire-adjoint, M. Fiévet Camille ; trésorier, M. Clerbois Raoul ; membres : MM. Coustry Jules, Dequenne Gaston, Pourtois Georges et les deux frères Vanhover.
La seconde réunion générale, à laquelle sont invitées les personnes désireuses de soutenir moralement les " rouge et noir ", aura lieu samedi prochain, 18 courant, à 7 heures du soir, au local des " Coquelicots " (Cercle Horticole).
FER BER


Les Nouvelles – 18 avril 1929

AU F.C. HOUDINOIS. – JOURNEE DU 14 AVRIL : Les cages des trois équipes houdinoises mises en lign échappent à la profanation.
Trois victoires : 13 goals à 0. Le succès appelle le succès. Houdeng en fait l’expérience depuis quelque temps et ses beaux résultats de dimanche ont certainement émerveillé tous les suppoirters.
DIVISION III. – Braine, 0 – Houdeng, 4. – Par cette victoire, plus brillante par les qualités de jeu que par le score, qui n’a rien de retentissant, Houdeng passe en tête du classement, pour le tournoi de l’Entente.
Classement : 1. Houdeng ; 4 points ; 2. La Louvière, 3 points ; 3. Braine, 1 point ; 4. Braine, 0 point.

***

DIVISION IV. – Ecaussinnes, 0 – Houdeng, 6. – Nette victoire des Houdinois, qui présentaient une équipe remaniée.

***

DIVISION « CADETS ». – Houdeng, 3 – La Louvière, 0. – Nos petits « Géants » n’ont pu reproduire le score du match aller, handicapés qu’ils étaient par l’absence de leur capitaine Degauque et de leur portier Delplanche.
FER BER


Les Nouvelles – 22 avril 1929

F.C. HOUDINOIS. – CHAMPIONNAT DE L’ENTENTE DU CENTRE. – DIVISION III. – Demain dimanche, à 3 heures, sur la plaine du Trieu-à-Vallée, Houdeng-La Louvière : la lutte des leaders.
Comme on sait qu’un élément nouveau a surgi récemment, créant entre les deux clubs une animosité qui s’était plutôt tempérée, émettons le vœu que cette rivalité ne déborde plus les principes d’esprit sportif, qui doivent présider à toute rencontre et que les vingt-deux joueurs, quoique donnant le meilleur d’eux-mêmes pour forcer la victoire, ne se départissent à aucun moment de la loyauté qui trace la conduite des sportsmen dignes de ce nom. A leurs partisans, plus encore qu’eux-mêmes, recommandons le calme et la dignité. Ceci dit, voyons les chances des « rouge et noir ». Si leur défense parvient à endiguer surtout leurs premiers assauts des « vert et blanc » et à inspirer confiance au restant de l’équipe, je vois les Houdinois vainqueurs, dont la juvénile ardeur est pleine de ressources, à condition de n’être pas abattue par un coup du sort.
FER BER


Les Nouvelles – 24 avril 1929

A L'A.A. LOUVIEROISE.. - Les Louviérois surclassent les Houdinois. - La Louvière, 4 Houdeng, 1. - Les «Loups», cette fois, s'alignent avec leur keeper Debock; mais, par contre, ils doivent remplacer Maes, blessé. Ce match fut nettement en faveur des Louviérois, qui commencent à adapter leur jeu au terrain un peu spécial du F.C. Houdinois.
Les « avants » louviérois, malgré les quatre goals marqués, auraient pu en inscrire davantage; par contre, les halfs eurent raison de très rapides Houdinois; l'arrière-défense se montra à la hauteur de sa tâche. Bref, toute l'équipe joua avec courage et, pour la première fois, elle est parvenue à battre, sur leur terrain, les Houdinois, dont cependant, la juvénile ardeur était remplie de ressources.
Nous noterons, sans dramatiser les incidents, que deux joueurs houdinois furent judicieusement exclus par l'arbitre et que des membres mêmes du Comité comprirent assez mal la réserve qu'il convient à des officiels de conserver.