Retour
La saison 1927-1928

Division III


L'équipe première du RFC Houdinois qui joua la première saison en championnat du Hainaut.
Debout de g. à d. : Pourbaix, M. Raoul Bona, Beuriot, M. Désiré Pomat, Lefèvre, Delcambre, Bertouille, MM. Jules Monoyer et Léon Benoît
Accroupis de g. à d. : Colmant, Coustry, Vitskens
Assis de g. à d. : Rosseelt, Coumans, Benoît, Forges, Goemans


La deuxième équipe
Debout de g. à d. : MM. Léon Benoît et René Pouplier, Bertouille, Forges, Besson, Couls, MM. Jules Monoyer, Gaston Dequesne et Raoul Bona
Accroupis de g. à d. : Cougnon, Thérace, Gaudier, X, Canivet
Assis de g. à d. : Callebaut, Baland, Frébutte, Berger, Michel

Les Nouvelles - Mercredi 31 août 1927

A L'ASSOCIATION ATHLETIQUE LOUVIEROISE. - Notre club local s'est déplacé, dimanche dernier, à Houdeng, et est revenu victorieux, malgré que nos " vert et blanc " n'alignaient qu'une équipe très incomplète ; en effet, il manquait, à l'appel, Delhaye E., E. Demunter, Goche et Maes. Le match commença à 5 heures précises. La Louvière a l'avantage de la descente ; malgré cela, c'est Houdeng qui attaque le premier. Mais, bientôt, La Louvière commence à s'emboîter et marque son premier goal après dix minutes de jeu. Houdeng réagit et, sur descente de l'extérieur droit, égalise. La Louvière reprend l'avance quelques instants après, et Houdeng, sur penalty, égalisera à nouveau. Le repos arrive, sans autre changement.
A la reprise, c'est donc Houdeng qui joue avec la descente ; mais cela n'empêche pas La Louvière d'attaquer encore le plus souvent, mais ne parviendra à traduire sa supériorité qu'en marquant un troisième goal, qui lui donne néanmoins la victoire, d'ailleurs amplement méritée.

Les Nouvelles - Jeudi 8 septembre 1927

Dimanche 4 septembre 1927 en scolaires : URS Centre - FC Houdeng : 9-0. Victoire facile des locaux, les visiteurs ne se présentant qu'à neuf.

Les Nouvelles - Lundi 12 septembre 1927

DEUX HOUDENG. - FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. - Ce dimanche 11 septembre, première journée du championnat provincial. Le F.C.H. arrive à aligner trois équipes, chose difficile pour un jeune club et au début de saison, d'autant plus que de nombreux joueurs sont empêchés et non des moindres, …, Libert, Mainil, Delcambre, Roger, etc.
L'équipe IV spéciale matchera l'équipe similaire de l'A.A. louviéroise, à 9h30, à La Louvière. Son capitaine, le vétéran Fernand …ille, a bon espoir. Souhaitons-lui bonne chance.
Les scolaires rencontreront également à La Louvière, à 3 heures, leurs camarades de l'A.A. louviéroise. Ce sera le premier match officiel de nos jeunes joueurs, dont plusieurs ont de brillantes qualités. Une victoire houdinois ne nous étonnerait pas outre mesure.
L'équipe I fera ses débuts en division III sur le nouveau terrain du Trieu-à-Vallée (près des écoles) à 3 heures. Elle y rencontrera l'équipe brainoise, qui se fit déjà remarquer courageusement l'an dernier dans cette même division et qui est, paraît-il, sérieusement entraînée par Freddy Degrise et consorts. Néanmoins nos rouge et noir sont décidés à ne pas donner la victoire aux Brainois et feront l'impossible pour laisser au moins un point à Houdeng. Supporters, tous au Trieu-à-Vallée à 3 heures.

Les Nouvelles - Jeudi 15 septembre 1927

Extrait de l'article consacré à l'A.A. louviéroise et relatif au championnat du Hainaut.
...
L'équipe réserve rencontrait, à Tivoli, l'équipe similaire de Houdeng F.C.. Bien que les " vert et blanc " alignaient une équipe de fortune, nos couleurs locales triomphèrent par 1 à 0.
...
Les scolaires, sur leur terrain, acquirent le plus beau résultat de la journée et c'est par une défaite de 6 goals à 2 qu'ils renvoyèrent les Houdinois chez eux.

Les Nouvelles - Jeudi 29 septembre 1927

Extrait de l'article consacré à l'A.A. louviéroise, relatif au championnat provincial et signé " Le comité ".
...
DIVISION III. - L'équipe de cette division se déplaçait à Houdeng et fut battue par 2 à 1. Trop confiants, nos joueurs espéraient gagner haut la main ; mais il fallut bientôt déchanter. Au cours du match, Houdeng s'imposa et, au repos, menat par 2 à 0. Après la reprise, La Louvière s'y met, cette fois, mais ne parvindra néanmoins à s'emboîter que vingt minutes avant la fin et marquera immédiatement ungoal. Par la suite, nos joueurs pressent la défense houdinoise, mais ne parviennent pas à marquer et voient, à leur grand étonnement, la victoire leur échapper, victoire d'ailleurs amplement méritée par Houdeng.
Que cette rencontre soit, pour les Louviérois, une bonne leçon et, à l'avenir, qu'ils partent à un match avec l'idée fermement ancrée qu'une victoire n'est jamais acquise avant d'avoir joué.

Les Nouvelles - Samedi 1er octobre 1927

HOUDENG. - AU FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. - Même situation que dimanche dernier : l'équipe des scolaires, ainsi que l'équipe de division IV spéciale sont battus, tandis que la première équipe qui a trouvé la bonne carburation, se paie le luxe de battre l'A.A. louviéroise, grande favorite de la série, surtout depuis qu'elle a battu Forchies.
Les scolaires, qui rencontraient l'O. de Charleroi, à 11 heures, sur le terrain du Trieu-à-Vallée, à Houdeng, furent battus de 6 à 1. Le capitaine, Michel Egrise, nous a habitué à mieux ; Lebacq, au goal, fut bon, tandis que Cuvelier fut brillant. Toutefois, l'équipe manque d'homogénéité et il est regrettable de devoir dire que c'est la première fois qu'elle est presqu'au complet. Allons, jeunes gens, du dévouement !
A Ressaix, la quatrième spéciale se fait piller par 9 à 3. L'équipe de Ressaix leur fut supérieure et sortit un très beau jeu. Benoît, qui jouait exceptionnellement en quatrième, semble, sous l'impulsion de Bertouille, se remettre en forme. Mahieu, au goal, ne fut guère brillant, loin de là.
L'équipe de troisième a heureusement sauvé l'honneur du club, et ce, en présence d'un public assez nombreux.
Dès le début, les locaux attaquent vigou-reusement les Louviérois, qui ne s'emboîtent pas. Deux beaux essais de Guerst et de Jean Goemans rencontrent, l'un la latte, l'autre le montant ; un but est annulé pour off-side ; mais sur la fin du times, sur une belle passe de la droite, Jean Goemans trouve le trou et ouvre le score en faveur de Houdeng.
Au second time, Houdeng joue avec le vent et attaque de plus belle, pendant une demi-heure ; toutefois, ils ne parviennent qu'à marquer officiellement une fois, l'autre goal ayant été annulé. Pendant le dernier quart d'heure, La Louvière enfonce Houdeng et marque par Demol. La fin survient, laissant une victoire largement méritée au club local. Dans l'ensemble, toute l'équipe fut bonne, surtout la défense, où se distinguèrent les deux nouveaux venus en DIII, Coustry et l'infatigable Vitskens.
Houdeng a donc gagné deux matchs sur trois et compte ainsi 4 points, avec 9 goals pour et 5 contre. Bien dommage que le premier match, Houdeng-Braine, n'a pas été disputé avec un arbitre officiel : Houdeng compterait probablement 6 points.

Les Nouvelles - Vendredi 14 octobre 1927

AU FOOT-BALL-CLUB AU FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. - Les dirigeants ne sont pas contents ; la journée fut toutefois assez satisfaisante pour le club.
L'équipe de division IV spéciale, à Houdeng, bat Binche par 6 à 2 ; les scolaires, également à Houdeng, font match nul : 2 à 2, contre La Louvière, tandis que l'équipe de division III ne parvient qu'à faire match nul : 3 à 3, contre et à Fontaine-Sports.
Le match Houdeng-Binche, joué à 11 heures, fut de toute beauté, tant au point de vue correction que jeu. L'arbitrage fut excellent.
Le matchs des scolaires, à 3 heures, montre nos jeunes en progrès sérieux ; il était d'ailleurs temps qu'ils gagnassent un point  !
A Fontaine, l'équipe de division III, partie avec trop de confiance, nous revient avec un match nul et deux hommes blessés. Bierna ne serait-il pas entraîneur à Fontaine-Sports ? Beuriot, malade, a fait son possible, mais nous a habitué à beaucoup mieux Goret fut bon ; Monoyer fut l'as de la journée. Tous les autres sont à féliciter pour ne pas avoir quitté le terrain - la bataille, plutôt !

Les Nouvelles - Lundi 17 octobre 1927

HOUDENG. - AU FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. - Ce dimanche, à Houdeng, se disputeront deux matches aussi intéressants qu'importants. Le premier, à 11 heures, mettra nos scolaires en présence de leurs camarades d'Haine-Saint-Pierre. A l'aller, nos jeunes, partis à sept, se firent piler de magistrale façon : 17-1. Cette fois, nous espérons qu'ils seront au complet et, sans escompter une victoire contre les jeunes espoir de Laffineur, nous sommes sûrs d'avoir un match intéressant.
Le second match verra notre troisième division aux prises avec Pétria, de Fontaine, seconde du classement. Nos hommes ont le ferme espoir d'effacer la mauvaise impression du match nul de dimanche dernier, en nous donnant deux points. Allons tant mieux ! Renouvelons l'exploit du 25 septembre en battant Pétria, comme La Louvière !
La quatrième spéciale se déplacera, à onze heures, à Haine-Saint-Pierre. Espérons que nos hommes retrrouveront leur beau jeu de dimanche dernier.

Les Nouvelles - Jeudi 20 octobre 1927

Extrait d'un article consacré à l'URS Centre

EN DIVISION IV SPECIALE. - L'équipe pratiquant dans cette division continue son petit train-train et empila 9 buts contre les Houidinois. Au repos, 4 à 0. Les Houdinois jouent assez bien, mais ils ne purent rien contre le beau jeu de passes et la décision des locaux. Nos amis régionaux avaient pourtant bien l'intention de faire mentir nos pronostics, qu'ils estimaient téméraires. Les voilà maintenant convaincus… comme nous le sommes aussi pour la division II.
DIVISION SCOLAIRES. - A Houdeng, les petits " bleu et rouge " eurent chaud et faillirent laisser de leurs plumes. Ils gagnèrent finalement de 3 à 2. Disons, à leur décharge, que quelques uns des meilleurs éléments étaient retenus par les cours industriels et qu'ils jouèrent longtemps à 10, Lechien ayant été exclu par l'arbitre.

Les Nouvelles - Vendredi 21 octobre 1927

A HOUDENG. - AU FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. - La journée fut assez bonne pour le club. L'équipe de division III a effacé la mauvaise impression du match nul de dimanche dernier, en battant la belle et bonne équipe de Pétria-Fontaine.
Le matin, nos scolaires ont rencontré leurs camarades de Haine-Saint-Pierre (où il y avait plusieurs cadets) et n'ont été battus que par 3 à 2. Le keeper Titi ne fut pas l'ombre de lui-même au premier time et a laissé passer deux belles balles ; il se racheta par la suite, mais trop tard ; l'attaque ne put égaliser. Houdeng méritait au moins le match nul ; mais il est à reconnaître que les jeunes éléments de l'U.S. Centre nous ont donné une vraie démonstration de jeu de passes.
A 2h30, au terrain du Trieu-à-Vallée, Beuriot, avec ses hommes, a battu l'équipe de Pétria Fontaine.
Composition de l'équipe : Lefèbvre, Monoyer, Beuriot, Vitskens, Coustry, Colman, Goret, Benoît, Goemans, Delcambre et Rossels.
Au début, jeu assez partagé : les hommes se tâtent. Après quinze minutes de jeu, Houdeng marque sur penalty, bien donné par Benoît. Les hommes de Pétria, piqués au vif, attaquent fermement et bombardent nos bois, qui ne sont pas vides. Notre Poil est éblouissant et force, par son beau jeu, les supporters de Fontaine à l'applaudir. Toutefois, sur les cinq dernières minutes, il est irrésistiblement battu deux fois. Au time, 2-1, en faveur de Fontaine.
A la reprise, Houdeng prend la direction des hostilités et menace sérieusement. Il marque par Goret, de la tête, sur corner bien donné par Rosseels. Au bout de trente minutes, Goret se rabat et marque le numéro 3 pour Houdeng. Dès lors, Houdeng, qui a tiré profit de son match contre Fontaine-Sports, joue prudemment et gagne par 3 à 2.
Toute l'équipe a bien joué ; Benoît semble se guérir de son trac habituel et a fait un beau match. Notre équipe occupe ainsi, avec Pétria, la seconde place du classement, avec 7 points ; Braine, première, en compte 10.
***
Dimanche prochain, 23 octobre, nos scolaires se déplaceront à Charleroi (Olympic) où ils joueront leur dernier match de championnat. L'équipe de IV spéciale recvra, à 2h30, à Houdeng, l'équipe similaire de La Louvière ; espérons qu'ils prendront leur revanche du match-aller où ils furent battus de 1 à 0.
L'équipe de division III se rendra à Ecaussinnes, où elle rencontrera l'équipe locale, qui a déjà bien connu des défaites cette année. Le départ aura lieu à la gare de Houdeng, par le train de 1h25. On annonce un fameux contingent de supporters.

Les Nouvelles - Lundi 31 octobre 1927

FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. - La journée de dimanche fut particulièrement heureuse pour notre club: la victoire a souri aux trois équipes. La division IV a battu, à Houdeng, l'équipe similaire de La Louvière. Quoique de beaucoup supérieurs, nos hommes ne purent gagner que par 2 à 1. Callebaut se distingua particulièrement ; dans La Louvière, la défense fut bonne, surtout le keeper Coling. Les scolaires, en déplacement à Charleroi, arrivèrent au terrain de l'Olympic à Montignies à 2h32, au lieu de 2h30, par suite d'une panne d'auto. Le délégués de Charleroi les a déclarés forfaits, l'arbitre étant parti, paraît-il. Toutefois, ils purent jouer un match amical qu'ils gagnèrent par 2 à 0.
La troisième division rencontrait à Ecaussinnes, le club local, qui traverse un bien mauvais moment. Les Ecaussinnoise purent résister aux " gamins " qui marquèrent 4 buts à bresse à chacun des times.
Benoît, bien revenu en forme, fut l'as de la journée et combina très bien avec ses deux voisins, Goret et Goemans. Rossels nous a habitué à mieux et a dû être remplacé à l'extérieur par Emile Coumans, qui marqua deux buts. Les halfs n'ont pas donné à l'habitude ; quant aux backs et au keeper… ils eurent froid.
Par cette dernière victoire, notre équipe prend la deuxième place du classement général. Braine-le-Comte reste leader de la série.
***
Ce dimanche 30 octobre, les scolaires seront au repos. La quatrième division se déplacera à Braine-le-Comte, le matin et tâchera de prendre sa revanche du match-aller.
La troisième division jouera sur son terrain du Trieu-à-Vallée, à 2h30, un des matchs les plus importants du championnat. Elle rencontrera l'excellente équipe de Forchies, qui, bien décidée à enlever les deux points, donnera du fil à retordre aux " gamins " d'Houdeng. Ceux-ci, toutefois, n'ont pas dit leur dernier mot et, si souvent, ils sont handicapés par le poids, ils savent forcer la victoire par leur science et leur vitesse. Toutefois, attendons et ne vendons pas la peau de l'ours. Supporters, tous au Trieu-à-Vallée, à 2h30 !

Les Nouvelles - Vendredi 4 novembre 1927

AU FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. - DIVISION III : Houdeng, 4 ; Forchies,3. C'est devant une affluence considérable (environ 600 personnes), et par une après-midi ensoleillée, que s'est disputé ce match qui avait, pour chacune des équipes, une importance capitale. En effet, l'équipe gagnante consolidait sa place de second au classement. La victoire, méritée d'ailleurs, sourit aux Houdinois.
Le match fut excessivement rapide et très disputé. Toute l'équipe houdinoise est à signaler. A tirer hors-pair, cependant, notre sympathique portier " Le Poil " et Benoît qui prend la bonne habitude de se distinguer chaque dimanche. Goret fut tout bon ; mais le bouquet fut la rentrée de notre formidable capitaine Mainil, qui joua comme lors de ses plus beaux jours.
DIVISION IV. - Notre division, remaniée se déplaça à Braine-le-Comte et en revint victorieuse, par le score impressionnant de 7 à 0. Bravo pour les quatre scolaires, Benis, Surpierre, Lebacq et Cuvelier, qui, remplaçant les effectifs défaillants, firent, par leur beau jeu, oublier ces derniers.

Les Nouvelles - Lundi 14 novembre 1927

FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. - Dimanche dernier, les couleurs houdinoises furent encore à l'honneur. Deux rencontres, deux victoires : division IV : Houdeng,3 ; Ressaix, 2 ; division III : Houdeng, 4 ; Fontaine,3.
Ces matchs se disputèrent sur le terrain du Trieu-à-Vallée, le premier à 11 heures et le second à 14 heures. Malheureusement, une pluie torrentielle sévit toute la journée et priva le Club houdinois d'un importante recette. On eut à enregistrer 400 entrées en moins que le dimanche précédent.
En division IV, le jeu éblouissant du keeper de Ressaix fut la cause d'un score si peu élevé, car, rarement, on vt tant d'allant et surtout tant de cohésion de la part de la ligne d'avants houdinoise Leur jeu de petites passes fut très effectif et mit, la plupart du temps, la défense adverse sur les dents. Le jeu des halves d'aile, qui hésitaient à se replier plus vite en défense, firent une belle exhibition. A tirer hors-pair, Cuvelier et Jennart. A signaler, Léopold Michel et Coemans Emile.
DIVISION III : Victoire difficile, mais néanmoins méritée, et dont les principaux artisans furent Benoît, Rosseels et Vitskens. Les honneurs des goals revinrent à la vieille garde : Mainil (capitaine) et Beuriot.
Pour rappel, ce dimanche 13 courant, les équipes houdinoises se déplaceront, la quatrième division à Binche et la troisième à Soignies. Déplacement dangereux pour quiconque des équipes.
Espérons qu 'un important contingent de supporters effectuera le déplacement de Soignies, venant ainsi renforcer le moral de l'équipe qui, disons-le en passant, est bien à point depuis le début de la saison. Départ du local, à 13 heures, en auto.

Les Nouvelles - Jeudi 24 novembre 1927

LA RENCONTRE BRAINE - HOUDENG. - Cette rencontre de leaders avait, comme on le pense, durant la semaine, suscité un engouement de bon augure. Aussi, nombreux furent les supporters houdinois qui firent le déplacement. Celui-ci s'effectua-t-il avec un enthousiasme par trop exagéré ? Certes non. La rentrée de Libert François y était pour beaucoup, et ce n'était pas avoir de présomption que de pprétendre, comme le fit au départ le capitaine Beuriot, que le match à livrer aux invaincus, en l'occurrence Braine-le-Comte, serait gagné. En effet, Braine-le-Comte, sur son propre terrain, essuya sa première défaite de la saison et fut battue carrément par 3 goals à 4 à Houdeng.
L'état lourd et glissant du terrain ne fut pas défavorable au jeu, qui fut rapide, agréable à suivre et très ardemment disputé. Les Houdinois, désavantagés au premier time par la montée, la pluie et le vent, ne purent empêcher Braine de scorer trois fois Au time, 3 à 1 en faveur de Braine.
Pour le second time, Houdeng modifiera son équipe. Changement heureux. Après dix minutes de jeu, trois goals à l'actif des Houdinois. Les visités n'en reviennent pas et sont vraiment désemparés. Byl, prévoyant l'écrasement, jeta tout dehors durant un quart d'heure. Malheureusement, Houdeng, après avoir marqué son quatrième goal, se retrancha, joua donc la défense, et Braine, se jetant à l'assaut des bois d'Houdeng, ce fut le bombardement continuel. Heureusement, la défense empêcha par son beau jeu, Braine d'amener le goal égalisateur. La fin est sifflée, laissant une victoire méritée aux visiteurs.
La formation houdinoise était la suivante : G., Lefèvre ; B., Libert, Monoyer ; H-B, Colman, Mainil, Vitskens ; F., Goret, Benoît, Goemans, Beuriot (capitaine), Rosseelt.
Bon arbitrage de M. Leerinckx de Lessines.

Les Nouvelles - Vendredi 25 novembre 1927

Extrait d'un article consacré à l'URS Centre

DIVISION IV. - F.C. Houdeng - U.S. Centre, 2 à 3.
La division IV a donc gagné son dernier match de série. Le score pourrait faire croire à une difficile victoire. Il n'en fut rien.
Au premier time, l'Union accusait une nette supériorité et inscrivait deux buts, par Garitte et Dubois. Au cours du second time, un raté de back permettait à Houdeng de diminuer son retard. Mais, peu après, Dubois inscrivait un troisième but pour l'Union. Peu avant la fin, les Unionistes se relâchèrent, ce qui permit aux visités de marquer un second but, à la suite d'un cafouillage. Bref, victoire unioniste largement méritée.
Il ne nous reste plus qu'à féliciter en bloc toute l'équipe, pour sa belle tenue dans le championnat actuel, et à lui souhaiter bonne chance dans le tour final prochain.

Les Nouvelles - Lundi 28 novembre 1927

Championnat du Hainaut. - DIVISION III. - La dixième journée de ce championnat se disputa dans des circonstances exceptionnelles, le temps étant franchement mauvais : pluie, vent, terrain lourd et glissant. Aucun match remis, cependant.
En tête du classement, nous retrouvons Braine-le-Comte (16 points), quoique ayant dû s'incliner dimanche dernier contre Houdeng(15 points) ; ce dernier consolide sa position de second et son résultat de 4 à 3 contre le leader, est loin de représenter la physionomie du match, car sans une erreur de tactique des Houdinois, le score eut été plus élevé en faveur des hommes de Beuriot.
La Louvière (14 points), écrasant Ecaussinnes (4 points), est bon troisième au détriment de Pétria, quatrième (13 points), qui perd le Derby contre Fontaine-Sports (5p.) ; Forchies (12 points) enlève les deux points à Ressaix (3 points) et reste en cinquième position, mais avec un match joué en moins.
Soignies, quoique encaissant du 6 à 0 contre Ol. Fontaine, voit sa situation mélangée. Puis viennent dans l'ordre, Ol. Fontaine, Fontaine-Sports, Ecaussinnes et Ressaix.
***
AU FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. - Ce dimanche 27 courant, à 2 heures précises, la formation suivante rencontrera, sur la plaine des sports du Trieu-à-Vallée, l'équipe première du F.C. Ressaix: G., Lefèvre ; B., Libert, Monoyer ; H-B., Vitskens, Mainil, Colman ; F., Rosselts, Beuriot (capitaine), Goemans, Benoît, Goret.
Tous les " supporters " au poste !
Le comité de propagande recommande aux commerçants " supporters " de ne pas négliger de mettre en vue l'affichette quadrangulaire de membre supporter. Cet inlassable Comité met en vente, en ce moment, pour l'achat d'un fanion, des cartes à 1 franc. Que tous les supporters, adeptes, membres et commerçants se fassent un devoir de prendre en charge une partie de ces cartes. On peut les obtenir au local.
FERBER

Les Nouvelles - Samedi 3 décembre 1927

CHAMPIONNAT DU HAINAUT. DIVISION III
Classement après la 11è journée :
  1. Houdeng, 17 points ;
  2. Braine, 16 points ;
  3. Petria, 15 points ;
  4. La Louvière, 14 points ;
  5. Forchies, 13 points ;
  6. Soignies, 11 points ;
  7. Oly. Fontaine, 8 points ;
  8. Ecaussinnes, 6 points ;
  9. Fontaine-Sports, 5 points ;
  10. Ressaix, 3 points.
***
HOUDENG-GOEGNIES. - Terrain du Trieu-à-Vallée. - Dimanche 4 courant : à 11 heures, Houdeng IV contre Haine-Saint-Pierre, IV. - A 13 heures, Houdeng III contre Haine-Saint-Pierre spéciale. Ces matchs, qui se joueront en faveur de la caisse d'assurance de l'Union belge de foot-ball, seront un bon galop d'essai pour les jeunes équipes houdinoises, surtout pour l'équipe première. Ce choc, étant donné la qualité de jeu des visiteurs, leur servira certainement de leçon.
L'impression laissée dans le clan houdinois, par la venue des Haine-Saint-Pierrois laisse espérer la foule.
Un bon point pour le comité du F.C. houdinois pour semblable initiative et un second pour son beau geste de dimanche dernier, car lors de son match contre Ressaix, il congratula son champion de cross, Sergy, qui, sous les couleurs du Sporting-Club de Charleroi, se distingue de plus en plus. Une gerbe lui fut offerte.
FERBER

Les Nouvelles - Jeudi 8 décembre 1927

AU FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. - Dimanche dernier, l'équipe de troisième division du F.C. houdinois, recevait l'équipe réserve de deuxième division de l'Union Sportive du Centre.
Victoire méritée des Unionistes, par 6 à 2.
A le décharge d'Houdeng, l'absence du talentueux joueur de balle François Libert, qui excelle également dans ce sport, des Colman et Benoît, se fit rudement sentir.
Durant le premier time, les jeunes joueurs houdinois, eurent malheureusement des initiatives trop insouciantes de la collectivité et, durant le second, le jeu par trop décidé de deux Unionistes, les rendit craintifs et, de ce fait, manquèrent de continuité dans leur tactique adoptée. Je epux même dire que tout cela favorisa, à certains moments, la supériorité des visiteurs. Bref, bonne leçon pour les visités.
Pour rtappel, en vue du match contre La Louivière, dimanche prochain, le Comité du F.C. houdinois a décidé, afin d'éviter la cohue des voyageurs, qui prennent d'assaut les tramways, pour se rendre aux divers spectacles se jouant à La Louvière, d'en effectuer le déplacement en tramways spéciaux. Les inscriptions continueront d'être reçues au local du club, tenu par M. Jean Dehaer, ainsi qu'au local de supporters, tenu par notre sympathique joueur de balle, M. Lucien Thérasse.
Le Foot-Ball-Club houdinois présentera la formation suivante : G., Lefèvre ; B., Libert, Monoyer ; H., Colman, Mainil, Vitskens ; F., Rosselt, Beuriot, Goemans, Benoît, Goret.
FERBER.

Les Nouvelles - Mercredi 14 décembre 1927

Extrait de l'article consacré à l'A.A. louviéroise.

A L'A.A. LOUVIEROISE. - LA LOUVIERE TRIOMPHE DE HOUDENG PAR 4 A 2. - Le match La Louvière - Houdeng avait attiré à la plaine des sports de Tivoli plus de 500 personnes. Ceci prouve que le foot-ball louviérois est en sérieux progrès ; et… (suite de l'article)

Les Nouvelles - Samedi 17 décembre 1927

FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. - Dimanche 18 courant, à 2 heures précises, l'équipe première du F.C. Houdinois recevra la formation similaire de Fontaine-Sports. Rendez-vous est donné aux supporters du club houdinois et aux fervents de sports, sur la plaine du Trieu-à-Vallée. Beau match en perspective. Lors du match-aller, le score fut de 3 à 3. Si l'on peut tenir compte de l'avantage de jouer chez soi, ainsi que de la ferme volonté de vaincre, dont sont pénétrés les " rouge et noir ", il y a tout lieu d'espérer un résultat très probant en leur faveur.
FERBER

Les Nouvelles - Mercredi 21 décembre 1927

FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS - Dimanche dernier, la plaine du Trieu-à-Vallée était recouverte d'une couche de neige épaisse, non durcie et n'adhérant pas au ballon. Assistance peu nombreuse, la température presque sibérienne ayant retenu au " culot " bon nombre de supporters.
A 2 heures, Fontaine-Sports starte. Houdeng est privé des services de Libert et de Monoyer. Les visiteurs jouent à grands coups , mais Houdeng manie mieux la balle et procède par passes à terre. Après 19 minutes de jeu, sur centre impeccable de Goret, Rosseelt ouvre le score pour les visités. 1 à 0. Fontaine se défend bien, mais ne peut empêcher Goemans de transformer, avant le time, un dégagement de Mainil. 2 à 0 pour Houdeng. Durant l'intervalle, les supporters houdinois, qui battent de la semelle, commentent l'échec houdinois de dimanche dernier. En effet, que se serait-il passé avec Goemans au centre-avant ?
A la reprise, Houdeng domina largement ; Goemans s'emparant de la balle, livre au goal. Le cuir lui revenant, il le met, d'un shoot arrière, hors de portée du keeper fontainois. 3 à 0 pour Houdeng. Goemans, toujours lui, portera la marque à 4 à 0, dix minutes plus tard, sur centre de Rosselt. Coustry, qui fit merveille au center-half durant le premier time, n'y est plus du tout. L'équipe houdinoise, de ce fait, est désorganisée. Les Fontainois jouent de l'avant et sur tête ratée de Mainil, le centre avant de Fontaine marque 4 à 1. Immédiatement après, Fontaine presse davantage et diminue par deux fois son retard, par l'intermédiaire de son intérieur gauche. 4 à 3. Deux corners pour Fontaine, sauvés par Mainil. Une passe judicieuse de Mainil à Benoît, permet à celui-ci de s'échapper et de shooter durement au goal. La balle est bloquée proprement par le keeper adverse ; le dégagement est repris par Goemans, qui convertit. 5 à 3. Rosseelt se chargera du sixième goal, Goemans du septième et les visiteurs porteront le sore à 7 à 4, sur mésentente de la défense houdinoise.
FERBER

Les Nouvelles - Jeudi 12 janvier 1928

FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. - Le Foot-Ball-Club houdinois a le plaisir d'enregistrer une magnifique victoire, en la personne de son dévoué et sympathique membre, Julien Serwy. Le Stade namurois faisait disputer, dimanche dernier, à la Citadelle, un cross particulièrement dur de huit kilomètres, auquel prirent part quarante e -un coureurs des plus notoires. Cette belle épreuve fut remportée d'une façon magistrale par notre camarade Julien, avec une avance de 60 mètres sur le second. Nous le félicitons de chaleureuse façon et lui souhaitons de tout cœur semblables victoires lors de prochaines rencontres.

Les Nouvelles - Lundi 16 janvier 1928

FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. - Championnat de troisième division. - Ce dimanche 15 courant, l'équipe d'Houdeng effectuera, à Forchies, son plus dangereux et, en même temps, son plus important déplacement. En effet, l'équipe victorieuse s'assurera la certitude de la montée en division supérieure. L'issue, par conséquent, de cette joute, est attendue avec une impatience fébrile par les deux clans. Pour les besoins de la cause, la formation houdinoise se présentera sur le ground pleinement décidée d'empêcher à Dame Fortune de lâcher prise, au garnd complet, renforcée par la réapparition du talentueux joueur de pelote, François Libert.
Forchies, de son côté, entend prendre une éclatante revanche. Il me paraît superflu d'épiloguer longuement sur leur forme actuelle, qui s'est affirmée et stabilisée depuis quelque temps. Mais si l'on compare les deux équipes, la légère différence remarquée lors du match aller, semble devoir être atténuée par le fait, pour les Forchois, de pouvoir jouer sur leur propre terrain. Tout bien considéré, je conclu donc à un match nul, après une partie passionnante à suivre et durant laquelle le bel esprit sportif prévaudra, je l'espère, autant sur le terrain qu'autour des barrières.
Les trois autocars quitteront le local à 12 heures précises Les supporters régulièrements inscrits, sont convoqués pour 11h45.
FERBER.

Les Nouvelles - Vendredi 20 janvier 1928

AU FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. - Joueurs, supporters, du jeune club houdinois, la décision du Comité provincial, au sujet de la qualification du joueur Beuriot ne doit plus, à présent, vous chiffonner. La manœuvre de l'Association athlétique louviéroise - que je qualifie d'anti-sportive - ne vous sera pas préjudiciable, l'appel auprès du Comité exécutif étant lancé par votre Comité. Cet appel aura une suite favorable, car le Comité exécutif, considérant que la bonne foi de votre club est établie, ne confirmera pas la décision du Comité provincial. Cette décision ne fera d'ailleurs que confirmer une jurisprudence maintes fois appliquée précédemment . Continuez donc votre championnat, vous qui êtes la révélation de votre série. Tout espoir n'est pas perdu, quoiqu'étant sortis de vos gonds, dimanche dernier, vous savez dans quelles conditions ! Rachetez-vous dimanche à Fontaine-l'Evêque. Votre calendrier vous désigne comme vainqueurs, les dures rencontres étant jouées. Tous au poste, dimanche 22 courant. Départ en autocar à 12h15 précises.
FERBER.

Les Nouvelles - Samedi 21 janvier 1928

UNE MISE AU POINT. - Nous nous sommes grandement étonnés, hier, à la lecture de la charge de notre ami Ferber, relativement au déclassement, malheureux certes, de la première équipe du " Foot-Ball-Club houdinois ", et au sujet duquel il prétend augurer d'un renversement de verdict. Ferber doit très bien savoir que, si tel journal sportif montois n'avait forcé la carte en dévoilant la situation irrégulière du joueur Beuriot, situation qui intéresse tous les clubs de la division III. L'Association athlétique louviéroise ne se serait jamais décidée à poursuivre sa chance avec cet argument, cependant strictement prévu par les règlements de l'U.R.B.S.F.A. Le " Foot-Ball-Club houdinois " a pourtant eu maintes occasion d'apprécier les sentiments que nourrit, à son égard, l' "Association athlétique louviéroise ", et nous comprenons mal que nos amis de Houdeng soient " sortis de leurs gonds ".
Et il ne nous paraît guère sportif de mettre du pétrole sur le feu, alors que les deux clubs doivent se rencontrer souvent encore et, notamment, ce dimanche prochain, pour la coupe du Centre.

Les Nouvelles - Mardi 24 janvier 1928

FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. - QUALIFICATION DU JOUEUR BEURIOT. - La blague étant jouée, tout sportsman avec courage doit savoir supporter aisément tous les coups de l'adversité.
Au signataire de l'article " Une mise au point ", paru vendredi dernier, à cet Ancien, si je ne me trompe, dont la conversation n'est jamais banale qui figura également comme effectif dans la meilleure formation que le Centre mit sur pied (années 1911 et 1912), qu'ilme sopit permis de lui dire que son ex-club, en l'occurrence, l'Union sportive louviéroise, auquel il collabora, ne se serait jamais, tel est le cas, d'après lui, pour l'A.A. louviéroise, laissé remarquer par un journaliste sportif.
Car, à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.
En attendant que cette affaire soit résolue par le Comité sportif, mon ex-équipier ne pourrait-il pas me faire connaître l'ampleur des petits incidents dont furent émaillés certains débats motivés par la qualification de Beuriot, et ce entre membres supporters louviérois.
FER BER.

Les Nouvelles - Mercredi 28 janvier 1928

L'INCIDENT BEURIOT. - Le cas du joueur Beuriot défraie en ce moment la plupart des conversations sportives de notre région, car l'annonce parue dans les journaux, que le club d'Houdeng pourrait perdre tous les matchs joués avec cet équipier, a fait assez mauvaise impression parmi les nombreux supporters que compte le nouveau groupement.
Sans intervenir dans cette question qui avait été rendue publique et que nous connaissions avant la réclamation de l'A.A. louviéroise, nous ferons cependant remarquer qu'il n'y a ici qu'une simple application d'un règlement connu de tous et surtout à respecter par tous.
Seulement, ce qu'il est déplorable de constater, et ce n'est pas la première fois que pareil fait se présente, c'est que certaines personnes plus ou moins mêlées aux choses du sport, se plaisent à colporter le bruit que La Louvière fait toujours tout pour contrecarrer Houdeng et l'empêcher de prospérer dans tous les sports. Ce sont là purs mensonges dont la responsabilité restera à ceux qui sont assez peu sportifs pour les répandre et qui feront hausser les épaules de ceux qui sont au courant de la vie de nos clubs régionaux, l'Association athlétique louviéroise, ainsi d'ailleurs que les anciens clubs, puisque l'ex-joueur louviérois M. Fernand Sardan - FER… BER y fait allusion - a, à ma connaissance, souvent accueilli dans ses rangs des athlètes d'Houdeng qui sollicitaient eux-mêmes leur admission, mais s'est toujours montré très conciliant lors des demandes de transfert, même lorsque les transfuges voulaient aller défendre les couleurs, non de Houdeng, mais d'une grosse commune très voisine de la capitale.
EARN.

Les Nouvelles - Samedi 28 janvier 1928

FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. - Dimanche dernier, sur son terrain, la deuxième équipe du F.C. houdinois trouva, en l'équipe similaire de l'A.A. louviéroise, une victime, rachetant ainsi l'échec de leurs aînés à l'Olympic de Fontaine.
La Louvière essuya la cuisante défaite de 6 à 1, et l'Olympic de Fontaine, quoique ayant été dominé les trois cinquièmes du match, enleva les deux ppoints. A la décharge des Houdinois, Libert et Goemans étaient absents. Ces derniers feront heureusement leur rentrée contre Soignies, dimanche prochain. Les " rouge et noir " remaniés pour la circonstance, tenteront de se réhabiliter de l'échec subi lors du match-aller. Ils doivent y réussir.
FER BER.

Les Nouvelles - Mercredi 1er février 1928

FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. - Houdeng, 15 ; Soignies, 1. - Vu le temps excessivement beau, il y avait beaucoup de monde sur la plaine du Trieu, quand l'arbitre, M. Maton, aligna les équipes. Soignies, privée de Rocteur gagne le toss. Houdeng starte et, sur descente, marque sur mêlée, après 30 seconde de jeu. La défense sonégienne se ressaisit, mais ne peut empêcher Libert, qui fait sa rentrée, de marquer, sur centre de Rosselt, à la quatrième minute : 2 à 0 pour Houdeng. Une attaque de l'aile droite des visiteurs, amène un coup de pied franc, réalisé : 2 à 1. Ce but a le don d'émoustiller les Houdinois et, dès lors, ce n'est plus qu'un duel entre la défense sonégienne et l'attaque des visités. Au time, 6 à 1 en faveur d'Houdeng.
Au second time, Soignies se relâche davantage et Houdeng marquera neuf fois encore, portant ainsi la marque à 15 à 1.
Bon arbitrage de M. Maton.
FER BER.

Les Nouvelles - Samedi 4 février 1928

FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. - Ce dimanche 5 courant, la formation suivante se déplacera à Fontaine-l'Evêque (Pétria) : Lefèbvre, Monoyer, Mainil, Couls, Roger, Beuriot, Rosseels, Libert, Goemans, Benoît et Goret. Cette rencontre s'annonce comme devant être âprement disputée. Les Fontainois, en effet, jouant chez eux, voudront démontrer leur valeur, de façon bien nette, tandis que nos " Rouge et Noir " feront l'impossible pour sortir victorieux de cette joute et confirmer ainsi leur victoire du match-aller.
Les supporters ayant retenu leur place en autocars, sont priés de se trouver au local à 12h30 précises.
EQUIPE DE VETERANS. - Les vétérans qui furent, à ce sujet, touchés récemment, les Masquelier, les Monoyer, les Miche, les Delhaye, les Thérasse, etc., sont conviés, ce samedi 4 courant, à 2h30 précises, à un entraînement général, à l'effet de former définitivement l'équipe appelée à défendre, dans trois semaines, les couleurs houdinoises. Tous au poste !.
FER BER.

Les Nouvelles - Samedi 11 février 1928

FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. - FORCHIES, 2; HOUDENG, 4. - Dimanche dernier, les Houdinois remportèrent une nette et méritée victoire sur Fontaine-Pétria. Le score de 4 à 2 est flatteur pour les Fontainois et, par conséquent, est loin de refléter la physionomie du jeu. En effet, l'équipe houdinoise, ne se surpassa point, mais reproduisit un jeu extrêmement plaisant en technique, comme lors de ses plus beaux matches qu'elle fit avant sa défaite contre Forchies. L'arrière fut impeccable - Lefèvre ne fit aucune " gaffe ", Mainil et Monoyer furent bons, comme d'habitude.
Quant aux halves, ils ont, cette fois, écouté les conseils leur donnés avant la partie. Ils poussaient continuellement leurs avants à l'attaque, tout en se tenant près des ailiers adverses. Le center-half Rpger voulait ne pas démentir mon opinion et montra qu'il avait encore un bon stock de souffle en réserve. Il abattit une besogne gigantesque et captiva, tout de suite, l'attention des spectateurs, par son jeu de tête inégalé. L'attaque, amputée de Libet, arrivé trop tardivement, fit, malgré tout, impression. Goemans se montra bon distributeur et, ce jour-là, opportuniste. Il a conquis définitivement sa place de centre-avant. Avec ses insides, il fut un constant danger pour la défense adverse et provoqua, plus d'une fois, une chaude alerte devant les bois des Fontainois, Goret joua comme toujours, et Rosseels doit avoir retrouvé la forme. Enfin, quoique l'arrière de Fontaine joua un peu serré et décidé, si Benoît avait eu en point de mire autre chose que les piquets de goal, c'est été une défaite amère pour l'équipe de Pétria, qui, pour la circonstance, avait aligné sa meilleure formation.
Il m'est un devoir de signaler la sportivité des Fontainois qui, quoique défaits, firent aux dirigeants et joueurs houdinois, un accueil et une réception empreints d'une cordialité où toute distance disparaît. FERBER

QUALIFICATION DU JOUEUR BEURIOT. - En sa séance de mercredi soir, à Bruxelles, le Comité sportif, en présence des délégués du F.C. houdinois, qui, à ce sujet, avaient interjeté appel, a reconnu la bonne foi du club houdinois.
Cette décision aura le don, je pense, de réconforter supporters et joueurs houdinois et de mettre ces derniers au bon diapason pour leur rencontre de dimanche prochain, 12 courant, contre Ecaussinnes. Ce match se jouera à 2h30 précises, sur la plaine du Trieu-à-Vallée. Houdeng présentera la formation suivante : Lefèbvre, Couls, Rosseels, Mainail, Monoyer, Roger, Libert, Beuriot, Goemans, Benoît, Goret. Comme on peut le remarquer, le talentueux joueur de pelote, François Libert, figure dans l'équipe et sera donc parmi nous dimanche prochain. Etant à la veille de la saison ballante, tous les fervents de la pelote se feront un devoir d'assister au match, afin d'admirer notre François, dans ce sport, où il excelle également.

Les Nouvelles - Mercredi 15 février 1928

FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. - HOUDENG-ECAUSSINNES. - Remarquable chambrée autour du ground, dimanche dernier, pour voir aux prises les équipes premières d'Ecaussinnes et d'Houdeng. Les Ecaussinnois qui, au match-aller, furent battus de 8 à 0, alignaient leurs bons éléments avec l'espoir de faire mieux.
A 2h30 précises, M. Empain, qui tint le sifflet, fit jouer le toss par les capitaines. Houdeng gagne ; Ecaussinnes starte contre le vent et la montée. Le match est mené assez rapidement Après dix minutes de jeu, un penalty échoit aux Houdinois ; Libert le botte en force : Houdeng, 1 ; Ecaussinnes, 0 . Aussitôt la balle en jeu, Ecaussinnes s'installe dans le camp houdinois et force trois corners consécutifs. Les arrières houdinois, Mainil et Monoyer, ont toutes les peines du monde à dégager leur camp, Houdeng en a plein les pieds. En fin de compte, une tête de Mainil desserre l'étreinte, sur l'échappade et sur contre de Rosseels : il résulte un second penalty, que Libert s'empresse de shooter en force mais que le portier écaussinnois bloque assez proprement. La balle, dégagée, est néanmoins ramenée par Goret, qui centre. Benoît, bien p^lacé, marque : Houdeng, 2 à 0. Dès mors, le jeu est assez partagé et Roger, qui n'y était pas du tout depuis le début, re prend la balle qui était à peine remise en mouvement, lance Benoît, démarqué, et, sur passe de celui-ci, Goemans porte la marque à 3-0 pour Houdeng. Après ce goal, Ecaussinnes changea sa tactique : au lieu de concentrer le jeu sur le trio du centre de l'attaque qui, par sa lenteur d'exécution, annihilait tout, procéda par ses extérieurs et principalement par la gauche. Ce changement heureux et sur un rush endiablé de l'extérieur gauche d'Ecaussinnes, diminua son retard (3 à 1). Sur ce, le time fut sifflé.
Au deuxième time, Ecaussinnes se relâche et, sur passe de Libert à Goemans, celui-ci porte le score à 4 à 1. houdeng continue à dominer et, à la douzième minute sur descente amorcée par Benoît et centre de Goret à Goemans, celui-ci trompe la vigilance du keeper : 5 à 1. Goemans et Libert se chargeront du sixième et du septième goals, et le centre-avant d'Ecaussinnes, quelques instants avant la fin, sur mésentente des arrières houdinois, diminua son retard.
Toute l'équipe est à signaler dans Houdeng. A tirer hors-pair, Mainil et Monoyer ; dans Ecaussinnes, le keeper et l'extérieur.
FER BER.

Les Nouvelles - Jeudi 16 février 1928

CORRESPONDANCE. - On nous prie d'insérer la lettre suivante :
" Aux trois supporters anonymes du Foot-Ball-Club houdinois :
        Messieurs,
Votre intention m'a profondément touché, d'autant plus que vos condoléances, vu notre échec de dimanche contre Ressaix, nous ferment, pour l'année prochaine, les portes de la division II. Mais ce qui me peine, c'est de voir l'un de vous, emprunter le pseudonyme que nous, Louviérois, avions donné à l'un de nos joueurs, malheureusement disparu. Que vous ayez signé Touquitte, Simplot ou Sot André, cela importe peu ; mais, de grâce, ayez au moins la délicatesse de ne pas prendre le nom de Totor, nom que nous, membres et supporters de l'Association athlétique louviéroise, vénèrerons toujours.
Recevez, Messieurs les Anonymes, l'expression des sentiments qui vous sont dus.

J. BRISME
Tenancier du Café du Djobri "

Les Nouvelles - Samedi 18 février 1928

FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. - CHAMPIONNAT DE TROISIEME DIVISION. - Quoique celui-ci ne soit pas fini, d'ores et déjà, on connaît les qualifiés pour la montée. Cet honneur reviendra au club de Braine et e Forchies. Houdeng, troisième, meurt pour son bien, au poteau. Souhait le plus ardent de ses quatorze dirigeants. Performance d'ailleurs " extra potable ", si l'on tient compte de la jeunesse du club et de ses éléments effectifs.
A.A. louviéroise, actuellement quatrième, peut encore partager la troisième place avec Houdeng ; mais, pour cela, l'issue de la rencontre de dimanche prochain, contre Braine, doit être en sa faveur. Ce club, qui descend de division II et qui était assoiffé d'y retoiurner, connaît, depuis dimanche, les affres de l'angoisse, et les nuits de bien de ses actifs dirigeants doivent être, à mon avis, mouvementées par un spectre aussi hideux que le spectre de la descente, tel que le voient les dirigeants des clubs jouant lanterne rouge en division supérieure.
Les autres clubs restent sur leur position précédente et, des quelques matchs restant à disputer, aucun d'eux n'est susceptible d'apporter de changements notables.
En prévision des tournois auxquels il est invité à participer, le Club houdinois a conclu des matchs amicaux pour ses trois équipes.
Dimanche 19 courant, la troisième division matchera l'U.S. de Leuze sur son terrain du Trieu-à-Vallée.
La quatrième se rendra à Ecaussinnes contre l'équipe première de ce club.
La quatrième spéciale se déplacera à l'Elan, contre l'équipe similaire.
FER BER.

Les Nouvelles - Lundi 27 février 1928

FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. - Dimanche dernier, journée anormale, mais apportant une surprise qualifiable d'extraordinaire : le F.C. houdinois est défait, sur son terrain, par l'US Leuze. Six buts à quatre, tel fut le score final. A quoi attribuer une semblable déroute ? Est-ce une raison pour se décourager ? Non ; mais il ne faut pas laisser le mal prendre racine, car les brillants débuts pourraient, dès lors, n'avoir qu'une suite relative. Tout d'abord, le capitaine du F.C. houdinois n'était pas du tout à son affaire et en est complètement responsable. Quoique cela eut le don de mettre Leuze en confiance, cette dernière, ne put empêcher Houdeng de scorer trois fois en dix minutes. Voulant , sans doute, au time mettre les bouchées doubles, l'équipe s'écroula. Rien ne sert de courir… Et ce fut la pâle défaite, d'ailleurs bien méritée. Bref, tout compte fait, c'est une leçon dont Mainil devra prendre son profit.
En quatrième division, l'équipe rendit visite aux Ecaussinnois, qui alignaient une équipe mixte (troisième et quatrième divisions). La phalange houdinoise, qui est invaincue depuis longtemps, sortit de cette joute par le score de 7 à 1. Bravo pour tous les scolaires introduits dans cette formation.
Une rencontre, dans la forme montrée dimanche me paraîtrait intéressante avec vos aînés. Nous en parlerons.
Ce dimanche 26 courant, à 2h30 précises, sur la plaine du Trieu-à-Vallée, l'équipe 1 du F.C. houdinois jouera la belle du championnat en un match amical, contre l'Olympic de Fontaine. La seconde équipe se rendra à Binche, pour y matcher l'équipe locale. Match comptant pour le tournoi du Centre.
Allons, Houdinois, faites en sorte de consolider votre place de second au classement général de ce tournoi !
FER BER.

Les Nouvelles - Vendredi 16 mars 1928

FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. - La clémence du temps avait attiré assez bien de monde, dimanche dernier, sur la plaine du Trieu, pour assister à la rencontre des équipes de quatrième division de l'Elan, de Fayt et du club local. Match très animé, les deux équipes défendant leurs chances du commencement à la fin de la partie, avec un égal courage. La victoire sourit aux visiteurs, par 5 à 3.
La même journée, l'équipe première du F.C. houdinois rendait visite au club de Casteau. Ces derniers encaissèrent du 6 à 1. Nette supériorité des Houdinois. Le trio défensif se montra excellent et les halves les aidèrent de leur mieux, surtout Colman, pour serrer les mailles et éviter le shot. La ligne d'avant, où Beuriot fut le grand animateur et où Rosselt fit un usage propre des balles qui lui furent passées, fit des descentes surtout au second time, nettes et incisives, donnant presque toujours lieu à des situations dangereuses pour la défense adverse. Du côté local, j'ai à signaler le beau jeu du center-half et de l'inside droit.
La formation houdinoise était la suivante : Prim, Mainil, Monoyer, Delhaye, Roger, Colman, Rosselt, Beuriot, Goemans, Degraeve et votre serviteur.
FER BER.

Les Nouvelles - Jeudi 31 mars 1928

FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. - Dimanche 1er avril, à 3 heures, Houdeng-Binche, sur la plaine du Trieu-à-Vallée. Cette rencontre donnera lieu à une fort intéressante partie et à une superbe exhibition des représentants de la ville des " gilles ". La classe parlera, j'en suis sûr, car le F.C. Binchois qui s'est brillamment qualifié pour la montée en promotion et qui, dimanche dernier, enleva les deux points en battant, d'une façon magistrale, les Gilliciens, est loin d'être en peine d'aligner un team des plus homogènes contre Houdeng. A coup sûr, ce choc revêtira un intérêt tout particulier, car, chez lui, le F.C. houdinois, à équipe complète, comme ce sera le cas pour cette circonstance, se surpasse toujours. L'issue de cette rencontre n'a pas de doute, mais j'espère que nos " rouge et noir " opposeront une résistance honorable. FER BER

Les Nouvelles - Jeudi 5 avril

AU FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. - MATCH DE DIVISION III. - HOOUDENG, 9 ; BINCHE, 0. -Chambrée appréciable autour du ground, dimanche dernier. Les Houdinois, avec Goormans en remplacement de Mainil, alité, gagnent le toss. Binche starte, débute brillamment en partant à fond de train. Lefèvre, qui fait sa rentrée, après avoir fair amende honorable, cueille proprement. Son dégagement est repris par Rosselt, qui file et centre. Goemans intercepte et marque après quatre minutes de jeu. Ce succès encourage les " rouge et noir " qui se rendent mieux compte de leurs possibilités. Les minutes qui suivent permettent d'assister à des phases rapides de jeu, certaines empreintes de quelque qualité.
Les dux équipes concèdent plusieurs corners. Puis, les représentants de la cité des " Gilles " esquissent quelques descentes à ras de terre, notamment par l'aile droite. Le keeper des visiteurs bloque successivement trois beaux essais de Goemans, Beuriot et Benoît. Goret, seul devant les bois rate ; Binche repart fougueusement et Lefèvre sort vainqueur d'un duel serré avec le trio du centre adverse. Goemans, au centre avant, qui prodigue de vains efforts, marque irrésistiblement - 2 à 0 - pour Houdeng.
La balle est à peine remise en jeu, qu'un penalty est sifflé contre Binche. Goret se charge de le convertir : 3 à 0 pour Houdeng. A la trente-cinquième minute, le keeper binchois rate la réception dans une sortie mal calculée et Rosseelt, de la tête, augmente la marque : 4 à 0 pour Houdeng. Binche, loin de se décourager, devient agressif et fait, durant un moment, jeu égal. Goret parvient cependant à s'échapper et fait son centre habituel. Rosseelt surgit et le score indique 5 à 0. Un moment avant le time, Goemans lance de nouveau Goret ; son centre est repris en demi-volée par Raymond, qui réalise : 6 à 0.
Dès la rerprise, les " Gilles " ont àç tenir tête à des offensives serrées des locaux, dont le jeu, à ras de terre, est marqué par plus de précision que les transmissions à demi-volée de leurs vis-à-vis. Deux bolides de Benoît, deux de Beuriot, lequel, durant tout le match, se fit remarquer par sa précision dans ses passes, trouvent le keeper binchois à la bonne place ; Binche se relâche et un centre de Rosseelt est repris magistralement par Goemans : 7 à 0. Benoît, par trois fois, met à côté. Enfin, Edgard, le malchanceux, trouve par eux fois le chemin des filets, sur centre de Rosseelt et sur effort personnel : 9 à 0 en faveur de Houdeng. Quelques phases encore, et la fin est sifflée. A tirer hors-pair, Rosseelt et Colman.
La belle prestation fournie par les Houdinois laisse augurer une chance de succès pour sa rencontre, lundi 9 courant, contre Casteau, pour la coupe " Raoul ".
FER BER.

Les Nouvelles - Vendredi 6 avril 1928

AU FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. - Tournoi de Pâques : " Coupe Raoul ". - Compétiteurs : A.A. brainoise (leader de la série III cette année), Pétria Sports, Casteau sportif, F.C. houdinois. Sous le patronage du F.C. houdinois, cette coupe, don d'un fervent supporter houdinois voulant conserver l'anonymat, se disputera sur la plaine du Trieu-à-Vallée, les lundi 9 et dimanche 15 avril. Attraction supplémentaire aux années précédentes, pour tous les balladeurs qui profitent des jours de fête pour venir " planter leur godet ".
Afin de donner plus d'attrait à cette manifestation, le F.C. houdinois organise un cortège comprenant les trois équipes étragères, les divers comités, à savoir, Commerçants du Trieu-à-Vallée, Jeunesse du Trieu-à-Vallée, le Comité du F.C. houdinois, ainsi que ses membres effectifs et " Supporters ".
Cet imposant cortège, précédé d'une musique mise gracieusement à la disposition du club par M. Desart Omer, propriétaire du Jardin Joyeux, parcourra les principales artères de la commune et se mettra en branle à 1h30 précise, du quartier de la Gare, pour se diriger vers la plaine. Si le temps se met de la partie, il y aura tout lieu de féliciter le jeune comité du Foot-Ball pour semblable initiative.
FER BER.
***
APPEL DU F.C. HOUDINOIS CONTRE DECISION DU C.P. HAINAUT (qualification du joueur Beuriot). - Lorsque le cas de ce joueur défrayait la plupart des conversations sportives de notre région, j'ai déclaré que la décision ne ferait que confirmer une jurisprudence mainte fois appliquée précédemment. Le dit Comité, en sa séance ordinaire du 9 mars dernier, décida de tenir l'affaire en délibéré pour complément d'enquête.
Or, par sa lettre du 8 courant, il notifie comme suit au F.C.H., la décision qu'il a prise en sa séance du 14 mars 1928, dans l'affaire citée ci-dessus, à savoir :
" Le Comité exécutif, après examen du dossier et vu les conditions dans lesquelles la réclamation de l'A.A. louviéroise a été introduite, la déclare irrecevable.
" En conséquence, la décision prise par le Comité provincial du Hainaut en premier ressort est rapportée.
" Par application de l'article 224 des règlements, le Comité exécutif déclare admettre la bonne foi du F.C. houdinois et considérer le joueur Beuriot Emile comme régulièrement affilié pour le dit club depuis le 1er juillet 1927 ".
Joueurs houdinois, votre bonne foi étant nettement reconnue, votre place de troisième au classement vous reste acquise.
Pour votre première saison, " proficiat ".
FER BER.

Les Nouvelles - Vendredi 13 avril 1928

AU F.C. HOUDINOIS. - Tournoi de Pâques. - Coupe Raoul. - Quatre équipes, quatre goals, deux matchs nuls, deux extra-times, un record battu (la grande foule). - Tel est le bilan du lundi de Pâques. Comme annoncé, le cortège, groupant la jeunesse du Trieu-à-Vallée, le Comité du F.C. houdinois, les compétiteurs et les fidèles supporters de ceux-ci, prit son essor du quartier de la Gare, musique et fanions en tête. Un arrêt au local, le temps de faire honneur à la généreuse boisson offerte par M. Jean De Haer, et la colonne s'achemina, au son de l'air du club, vers les installations du F.C. houdinois, qui, pour la circonstance et grâce à l'amabilité du Comité de la " Pelote houdinoise ", sont entourées de toiles. On voit que cette manifestation sportive a communiqué un aspect nouveau à la " Fête du Bois ", car le monde, en interminables files, se dirige vers le ground. Aussi, autour de celui-ci, l'animation règne. Les dirigeants sont à la joie.
La première rencontre a lieu entre Braine A.A., champion de sa série (1928) et Pétria Sports. Résultat : 1 à 1. L'entreée sur le terrain de ces 22 athlètes bien balancés, fait impression auprès de la foule, qui s'attend à une belle prestation. Il n'en fut malheureusement pas ainsi. Cette joûte ne fut, en jeu, guère intéressante. De part et d'autre, efforts continuels, plus inégaux, plus heurtés chez Pétria. Les rares combinaisons bien amorcées étaient terminées sans la moindre précision. Le nombre considérable de " out " défigura d'ailleurs un peu cette partie. Deux extra-times furent joués et le score acquis après le temps réglementaire resta inchangé. A la décharge de Braine : trois remplaçants.
Le second match mit en présence Houdeng et Casteau. On sut, d'après les encouragements fusant à l'arrivée des équipes sur le terrain, que chacun des teams a de nombreux supporters. Casteau a une bonne équipe ; Houdeng s'aligne avec deux scolaires, Surpierre et Cuvelier. On sent également que les ;joueurs sont animés de la même ferveur de se distinguer pour leur club. Au début, le jeu est rapide, par trop rapide même. Après avoir dominé à tour de rôle, à la suite de l'obscurité, le match est arrêté. Le score était de 1 à 1. Casteau laissa bonne impression, et il est regrettable que cette formation ne puisse revenir dimanche prochain.
Braine-le-Comte s'étant désisté en faveur de Pétria, ainsi que Casteau pour Houdeng, la finale de ce tournoi se disputera le dimanche 15 courant à 3 heures précises. Je ne saurais assez louer la qualité de cette entente sportive qui s'est manifestée ainsi spontanément entre Braine, Casteau et Houdeng. FER BER.

Les Nouvelles - Lundi 16 avril 1928

FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. - Houdeng ne sera pas privé de spectacle sportif, ce dimanche 15 courant. En effet, la finale de la coupe Raoul se jouera sur la plaine du Trieu-à-Vallée. Ce sera encore la grande foule pour suivre les péripéties de l'empoignade que se livreront les mauves de Pétria-Sports et les Houdinois. Par sa remarquable performance, réalisée dimanche dernier en face de l'A.A. Brainoise, championna de la série, l'équipe de Pétria s'est avérée commele rival le plus dangereux pour la prochaine saison. Les supporters houdinois devront donc encourager de leur mieux les " rouge et noir ", afin que leurs favoris puissent tenir en échec les Fontainois, qui feront le déplacement, accompagnés d'assez importantes légions de partisans. Connaissant l'importance de l'acquisition de l'enjeu, Houdeng alignera ses onze meilleurs éléments. Ceux-ci devront déployer toutes les ressources dont ils sont en possession pour sortir victorieux de cette fameuse bataille. Comme lever de rideau, à2 heures précises, durant deux times d'une demi-heure, un match de " tout-petits " aura lieu entre Bouvy-Sports et une sélection houdinoise. A présent, qu'il est tant question de l'intérêt, qu'il est nécessaire de consacrer aux jeunes, c'est là un match que tout le monde voudra voir, d'autant plus que les deux teams en présence se sont déjà rencontrés en semaine. FER BER.

Les Nouvelles - Mercredi 18 avril 1928

FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. - Tournoi de Pâques (coupe Raoul). - Malgré les espoirs auxquels il pouvait prétendre, le club de Pétria s'en est retourné battu par 4 à 1. Les amateurs d'émotions fortes auront été servis à souhait, car les goals furent nombreux (il y en eut deux d'annulés), sans compter toutes les situations critiques qui se succédaient de part et d'autre. Par moment, le public était littéralement haletant et manifesta sa joie maintes fois de voir un match où les deux " onze " se donnent cœur et âme pour l'emporter. Les dirigeants et supporters de Pétria ne firent aucun grief à cet échec à leurs favoris, considérant, à juste titre, la prestation des Houdinois supérieure sous tous les rapports.
Que dire de la performance des poulains de Mainil ? J'avoue franchement que je n'aurais pas osé espérer un si bon résultat, eu égard à la prestation que fit Pétria contre Braine-le-Comte, le leader de la série (2 à 2), mors de l'éliminatoire. N'y avait-il pas lieu de penser que les Fontainois ne s'arrêterainet pas en si bon chemin ? Bref, Houdeng enleva le trophée.
Après le match, qui avait été honoré d'une assistance encore assez nombreuse, vu le temps, dirigeants et joueurs des clubs finalistes se réunirent au local. Les toasts les plus cordiaux furent échangés. Les amabilités dont furent entourés les dirigeants et joueurs de Pétria leur fit bien vite oublier l'amertume de la défaite. On se quitta bien tard, non sans avoir congratulé les deux frères Goemans, Jean et Raymond, pour leur dévouement au club.
Après avoir émis le vœu de les voir défendre les couleurs houdinoises l'année prochaine, une plaquette souvenir leur fut remise, qui leur rappellera bien des choses.

Les Nouvelles - Mercredi 21 avril 1928

CASTEAU. - Coupe de Casteau. - Ce dimanche 22 courant, première éliminatoire. - F.C. Houdinois contre Uccle-Sports. - Que feront les Houdinois contre Uccle-Sports, équipe du Brabant d'une division supérieure ? Tâche dure, mais cependant non osée de leur part. Leur équipe est, en effet, mieux armée, mieux charpentée et beaucoup plus homogène que durant la période des championnats et a, par conséquent, acquis plus de ressort, plus de volonté et le shot plus facile. De plus, ce fluide commun, qui anime, depuis leurs quelques dernières sorties, équipiers, dirigeants et supporters, a concouru à entretenir en eux le moral indispensable à l'accomplissement d'une grande action dans le domaine des sports. L'occasion leur en est donnée.
Uccle, de son côté,, qui a depuis l'année dernière, la garde du trophée mis en compétition, ne se laissera pas abattre, car, vainqueur, le dit prophée lui sera acquis définitivement. C'est pourquoi je pense qu'Uccle finira par s'adjuger qui lui sera, j'en suis sûr, chèrement disputée. Houdeng se déplacera en auto-car. Inscription au local.
La seconde équipe houdinoise, complètement remaniée, rencontrera, sur la plaine du Trieu-à-Vallée, l'équipe similaire du F.C. de Ressaix. Match comptant pour la coupe du Centre.

Les Nouvelles - Vendredi 18 mai 1928

COUPE ARISTIDE BERNARD. - U.S. Centre, 4 ; F.C. Houdeng, 2. - Enfin, le match tant attendu va se dérouler. Que va faire la jeune équipe de Houdeng devant une équipe très handicapée de l'Union , mais composée, toutefois, de joueurs plus aguerris et ayant, la plupart déjà, pratiqué en division II ?
Dès les premières escarmouches, on s'aperçoit que, si le jeu des locaux est plus précis, par contre, celui des Houdinois est tout en vitesse et de fougue, sans exclure, toutefois, un brin de science, qui ne fait que donner plus d'attrait à la rencontre. Le premier time peut se résumer comme suit : attaques réciproques, avec légère supériorité des locaux. Au repos, le score est toujours vierge.
Le second time est plus mouvementé et, dès le début, on assiste à un bombardement en règle des buts houdinois. Essais sur essais sont faits par les avants locaux, mais le portier adverse se démène comme un vrai diable. Le centre avant visiteur a des velléités de s'enfuir, mais les arrières locaux veillent. A la treizième minute, la balle parvient à Chenot, qui se rabat et ouvre le score. 1 à 0. Corner pour l'Union. Essai de Strickwant, un rien à côté. A la dix-neuvième minute, Houdeng marque un goal d la façon suivante : un joueur visiteur fait un long shot. Deux joueurs houdinois se trouvaient à ce moment entre les arrières locaux et le keeper, d'où off-side flagrant que l'arbitre ne voit pas. Le keeper n'a rien fait pour retenir la balle et pour cause… Enfin, soit, voici les équipes à égalité : 1 à 1. La riposte est prompte, car, deux minutes après, Mill dribble trois hommes et donne de nouveau l'avance à son team : 2 à 1. Houdeng est maintenant nettement dominé et les shots pleuvent au but houdinois, superbement défendu. A la trente-septième minute, Strickwant marque le numéro 3, sur passe de Gavillot. La riposte est prompte, le centre avant hoiudinois descendant en vitesse et, d'un dur shot oblique, obligeant Boucher à reprendre la balle au fond de ses filets. Les locaux ne l'entendent pas de cette oreille et, moins d'une minute plus tard, sur corner botté par Nootebaert, Mill rentre le quatrième machin. Trois goals viennent donc d'être marqués en trois minutes. Le dernier quart d'heure reste animé, l'Union continuant à mener la danse, Houdeng n'opérant plus que par échappades.
Le résultat final est donc de 4 à 2 et est très honorable pour la jeune équipe houdinoise, qui a fait très bonne impression et qui fit, en tout cas, mieux que se défendre. On la verra avec plaisir à Haine-Saint-Pierre. JIM.

FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. - La deuxième équipe, en déplacement à Nimy, disputait une demi-finale pour la coupe, à l'équipe similaire de Casteau, qu'elle battit nettement par 5 à 2. Nous aligions la formation suivante : Lebacq, Beni, Egrise, Ernould, Tuypens, Jennart, Coumans, Cuvelier, Callebaut, Degauque, Frébutte. Cette victoire qualifie Houdeng pour la finale. Celle-ci mettra en présence, dimanche prochain, à Nimy, l'équipe locale et l'équipe houdinoise. Belle fin de saison de nos jeunes, qui méritent de plus en plus d'être suivis. Nous nous permettons d'espérer qu'ils termineront en beau dimanche prochain. Déplacements en auto-cars.
MARA.