Retour
La saison 1926-1927

Division IV spéciale

Les Nouvelles - Vendredi 5 novembre 1926

DEUX-HOUDENG. - Les deux sociétés de football, qui existaient dans chacune de nos deux communes, depuis quelques temps, ont compris que l' " Union fait la force " étant fusionnés. Ce nouveau club, " Le Foot-Ball-Club houdinois ", dispose d'une équipe qui dispute actuellement le championnat de division IV, d'une équipe de cadets également inscrite pour les championnats de cette catégorie et de deux autres équipes qui peuvent, dès maintenant, rencontrer des équipes de division IV. La première équipe qui, paraît-il, compte plusieurs joueurs bien doués, matchera, dimanche prochain, à 2 heures, sur son terrain, en face de l'école des garçons, à Houdeng-Goegnies, l'équipe de Binche, division IV. Souhaitons à ces jeunes joueurs le même succès que leurs aînés Libert, Monblond et Thérace connaissent à la balle pelote. Libert, le sympathique ne reprendra-t-il pas goût pour le ballon rond et sa place de centre-avant, où il excellait ? Souhaitons-le.

Les Nouvelles - Samedi 13 novembre 1926

A HOUDENG. - MATCH POUR LE CHAMPIONNAT DU HAINAUT - DIVISION IV - HOUDENG-BINCHE. - C'est dimanche dernier qu'eut lieu la rencontre espérée du F.C. houdinois, troisième au classement général, et du F.C. binchois, classé second.
Malgré l'état nettement impraticable du terrain, et l'absence de l'arbitre officiel, Binche exigea le match. En conséquence, M. Wespes, ancien arbitre de l'URBSFA aligne les deux équipes à 2h30. Houdeng, jouant à dix équipiers, au début du match, de ce fait, voit son goal inquiété par l'attaque fougueuse des Binchois. A ce moment, l'arrivée du center-half du FCH fait se ressaisir la défense locale et le jeu est maintenant partagé.
A la quinzième minute, Binche ouvre le score d'un shot à bout portant. Nos Houdinois, qui ne sont pas hommes à s'effrayer pour si peu, égalisent bientôt, après un jeu de passe de toute beauté. Jusqu'au time, Houdeng sera supérieur, bien que Binche inscrive son numéro 2. Est-il besoin de dire que l'état, plutôt " vaseux " du terrain, nuit beaucoup à la facture de jeu.
A la deuxième mi-temps, le team local a un regain de vigueur, mais les shots, et pour cause, manquent de fini devant les goals. Les Binchois se ressaisissent et profitent de ce que le back-arrière houdinois est handicapé pour envoyer deux fois le ballon au fond des filets du FCH. La fin de match est partagée et se termine par une attaque savamment jouée des Houdinois.
Bref, si les Binchois furent supérieurs, ils le furent de justesse. A ce propos, il est à regretter que les centre-avant et intérieur-droit de l'équipe houdinoise aient été absents ; les spectateurs, assez nombreux, malgré la pluie, auraient assisté à un match de toute beauté.

Les Nouvelles - Lundi 29 novembre 1926

" DEUX HOUDENG "
UN BAL - Ce dimanche 28 novembre à 7 heures, aura lieu, au Cercle Horticole, à l'initiative du renommé cercle intime, le bal select, s'il en fut, du Foot-Ball-Club houdinois.
Nul doute que la réunion de ces trois compétences, n'offre aux nombreux sportives et sportifs des Deux-Houdeng une soirée infiniment gaie.

Les Nouvelles - Vendredi 3 décembre 1926

A HOUDENG - LA LOUVIERE, 1 ; HOUDENG, 7. - Assistance très nombreuse, sur le terrain de la rue du Cimetière, à Houdeng-Goegnies, pour assister au match amical, mettant aux prises l'A.A louviéroise (troisième division spéciale) et la jeune équipe houdinoise (quatrième division).
Le début de la partie est tout à l'avantage du F.C. Houdinois dont les nombreuses descentes sont excellemment combinées. Aussi ses avants ne se font-ils pas faute de convertir leur supériorité par l'ouverture du score. La Louvière tente de résister au " rush " admirable des locaux et, jusqu'au moment des... " citrons ", ils feront de courageux efforts pour enrayer les attaques rapides des Houdinois.
A la reprise, l'équipe locale, dans une forme brillante, semble vouloir mettre les bouchées doubles. A peine mise en jeu, la balle est de nouveau introduite dans les filets louviérois. Celle-ci veut procéder par échappades ; mais malgré ses courageuses tentatives, il ne parvient pas à équilibrer la partie, Houdeng inscrit son n°5. Suite à une descente louviéroise consécutive au lancement du ballon, un half houdinois, malencontreusement, se charge de sauver l'honneur de l'A.A.L.,en scorant contre son propre club. Houdeng recommence ses attaques dangereuses et, bénéficiant d'un penalty, amicalement, rate le goal. Le keeper louviérois, inquiété de nouveau, fait merveille mais ne peut éviter à son équipe deux buts réussis par les locaux.
La fin survient, laissant une victoire largement méritée des Houdinois. Ce fut une partie toute d'animation, maintes fois applaudie par les amateurs enthousiastes de football. La Louvière quelque peu poursuivie par la guigne, fut nettement inférieure et ne put rien contre l'équipe houdinoise, extraordinaire de cohésion et de courage.

Les Nouvelles - Lundi 8 décembre 1926

BRAVO ! HOUDENG !! - Vraiment, les sportmen de nos deux populeuses communes ont l'esprit extrêmement réaliste !
Depuis cette saison sportive, date de leur fondation, les jeunes équipes du Football-Club Houdinois et courageuses et extraordinaires de maîtrise sur le terrain. Ce brio est d'ailleurs confirmé par les victoires sur les excellentes équipes de Ressaix, Haine-Saint-Pierre et La Louvière.
Si bien que nos jeunes gens se sont attirés la sympathie des techniciens du football, tels : M.M. Léon Masquelier, ancien joueur de division I et François Libert, dont la réputation de sportif n'est plus à faire.
Plusieurs personnes très influentes des Deux-Houdeng se sont jointes à eux et se sont constituées en " Supporter Club ", avec le but, très louable, de propager les sports vivifiants, tel le football.
Déjà, une assemblée de constitution s'est tenue sous la présidence de M.M. Léon Masquelier et François Libert. L'embryon du " Supporter Club " est maintenant définitivement constitué.
Est-il besoin de dire que ce groupement est entièrement sympathique à nos populations laborieuses qui, elles aussi, ont compris la nécessité, laquelle fait loi par les temps d'activité fiévreuse que nous vivons, de former des jeunes gens sains et forts, capables de lutter : " The Struggle for Life ".
" L'AMI FRITZ "

Les Nouvelles - Samedi 11 décembre 1926

Houdeng - Décidément les Houdinois ne chôment pas ! Vendredi dernier, on constituait le " Club des Supporters " du renommé " Foot-Ball-Club houdinois " et, déjà, on nous annonce pour ce dimanche 12 décembre à une heure, une grande manifestation de propagande sportive qui promet d'être imposante.
De nombreuses sociétés locales y sont invitées et plusieurs déjà ont envoyé leur adhésion au président du C.S., M. François Libert. Le cortège se formera à une heure précise, rue de l'Aval, à Houdeng-Aimeries et parcourra les différentes rues des deux communes, pour se disloquer, rue du Cimetière, à Houdeng-Goegnies. Là, aura lieu le match tant espéré de l'Union Sportive du Centre, de Haine-Saint-Pierre (3ème division spéciale) et du F.C. houdinois (4è division). Les Houdinois, en brillante forme, vont-ils rééditer leur récent exploit, où ils battirent les Louviérois (3è division) du score très respectable de 7 - 1 ?
Quelques invétérés pessimistes ne le pensent pas ; mais François et ses courageux coéquipiers ne sont-ils pas l� pour prouver le contraire ?

Les Nouvelles - Jeudi 23 décembre 1926

A HOUDENG. - CHAMPIONNAT DU HAINAUT. - DIVISION IV. - F.C. houdinois, 2 ; Erquelinnes, 1. Le terrain de la rue du Cimetière, à Goegnies, vit, dimanche dernier, un match entre les excellentes équipes d'Erquelinnes et de Houdeng.
Après le toss, Houdeng se met carrément à l'attaque, réalise d'heureuses combinaisons et inquiète dangereusement la défense erquelinnoise, laquelle résiste, tout à son honneur. A ce moment, deux équipiers des visiteurs se font mettre hors-jeu pour incorrection Les locaux ont un regain de vigueur, mais ne parviennent cependant pas à refouler une attaque des Erquelinnois. A la 25è minute, ceux-ci portent à leur actif un goal très chanceux : le keeper houdinois se montra trop confiant et... une imprudente sortie fit le reste. Cependant, les visiteurs, obligés à se replier en défense, y vont de leurs initiatives d'échappades ; elles seront annihilées par le jeu très scientifique des houdinois. Une certaine hésitation devant les bois de Erquelinnois les empêcha de scorer. Le repos survient sans apporter de grands changements.
A la reprise, Houdeng, très fougueux, impose de suite son jeu. Un "centre" judicieusement botté par l'extérieur gauche, est repris de façon toute classique par l'inter-gauche ; le goal est inscrit à bout portant, malgré l'admirable détente du portier erquelinnois. De beaux essais (sans plus) des inters houdinois amènent les backs adverses à se dépenser très utilement et perdure cette situation équivoque des Houdinois : pendant vingt-cinq minutes, ils ne quittent pas le domaine d'Erquelinnes, cependant qu'un seul et unique goal sera encore marqué. Il y eut, de leur part, de l'imprécision dans les shots et des hésitations devant les filets de l'adversaire ; d'autre part, Erquelinnes se défendit de façon très experte et courageuse contre une équipe incontestablement supérieure. A ce propos, le score (2 goals à 1) ne semble pas rendre correctement la physionomie du match ; au sens des compétents, Houdeng convertit mal son évidente supériorité.

Les Nouvelles - Jeudi 3 février 1927

A HOUDENG. - Match amical : Morlanwelz, 1 ; Houdeng, 7. - Et voilà, nos prévisions se sont réalisées ! Houdeng, en superbe forme, nous fait assister à un match palpitant d'intérêt et bat le F.C. Morlanwelz (troisième division), par le score plus qu'honorable de 7 à 1.
Le toss échoit aux visiteurs qui bénéficieront du vent. De suite, Houdeng incursionne dangereusement dans le camp adverse ; après huit minutes de jeu, tout de tactique et de fougue, Houdeng place un shot imparable qui lui donne le premier point.
Emoustillé, Morlanwelz se ressaisit et attaque courageusement les Houdinois, qu'ils débordent. La défense locale a du fil à retordre, mais, très opportuniste, se dégage bientôt de l'emprise des visiteurs. Le jeu devient mieux équilibré. A la quinzième minute, sur échappade, Morlanwelz égalise la marque, et ce, malgré un plongeon éblouissant de Bellot, empêtré dans la boue. Aussitôt le ballon remis en jeu, le F.C. houdinois réalise une admirable descente, qui leur rapporta une seconde occasion de scorer. La partie se montre partagée, alors que le moment des citrons survient. A la reprise, les Houdinois semblent vouloir mettre les bouchées doubles. Ils s'implantent dans le domaine des visiteurs, lesquels se défendent avec courage, mais ne peuvent résister au rush éblouissant des locaux. Six nouveaux goals seront portés à l'actif du F.C.H., dont un annulé pour off-side, et la partie se termina, laissant une victoire méritée aux Houdinois.
Est-il besoin de dire que cette rencontre, toute amicale, enthousiasma littéralement le public houdinois ? Aussi, ce fut sans réserve qu'il applaudit les vainqueurs de la journée : les sympathiques François Libert, Goemans J., Goemans R., Benoît Rosseel, Vitskens, Delcambre, Monoyer ? Colman, Roger (dit Bellot) et autre... Sot Maurice.
Nous les reverrons d'ailleurs à l'oeuvre, dimanche prochain, contre Trazegnies-S., division III. Tous nos dévoués supporters se sont promis rendez-vous, dimanche, à 2 heures, sur le terrain du F.C.H., à la rue du Cimetière.

Les Nouvelles - Vendredi 18 février 1927

AU FOOT-BALL-CLUB HOUDINOIS. -
Dimanche dernier vit une belle affluence de monde au terrain du F.C.H.. Le jeune club houdinois rencontra la toute bonne équipe de Trazegnies -Sports (troisième division) et lui résista plus qu'honorablement.
Le premier time débuta par un échange de " politesses ", après lesquelles Trazegnies, venu avec l'intention très louable de ne faire qu'une bouchée des Houdinois, dut s'employer à fond pour enrayer l'élan des locaux. Très en forme, la défense des visiteurs lance ses avants à l'attaque. S'en suit un bombardement copieux des filets houdinois. Les backs, mis ainsi à contribution, dégagèrent bientôt et rendirent le jeu mieux équilibré. Cependant, sur échappade admirablement agencée des visiteurs, un goal est inscrit à l'actif de Trazegnies. La fin survient après un jeu quelque peu décousu des Houdinois, qui semblent déroutés par l'absence de J. Goemans.
A la reprise, Trazegnies réalise de pressantes attaques. Houdeng réagit vigoureusement et incursionne à son tour dans le camp adverse. Sur échappade, toujours, un cafouillage se produit devant le goal houdinois. Quelques temps après, Trazegnies prend de nouveau la défense locale en défaut. Emoustillés, les Houdinois s'implantent définitivement dans le domaine de Trazegnies et équilibrent le score par l'inscription de deux goals, excellemment bottés. Ils harcèlent longtemps encore les défenseurs de Trazegnies mais ne purent cependant égaliser la marque.
En résumé, ce fut une partie bien disputée, quoiqu'inégale, et qui eut, pour le Houdinois, la valeur d'un enseignement. Ils gagneront beaucoup à mettre plus de cohésion dans leurs efforts et à ne plus hésiter devant les bois de l'adversaire ; c'est le but auquel doivent tendre les efforts de nos courageux foot-ballers.
Dimanche, grand match, à 2h30, entre Houdeng et Nimy (troisième division).

Les Nouvelles - Vendredi 25 février 1927

A HOUDENG. - Le F.C. houdinois rencontra dimanche, l'estimée division III du Racing Nimy et s'affirma très opportuniste. Par quatre fois, les locaux prirent le meilleur sur les Nimysiens et une défense serrée de François Libert et du Sot Maurice ne permit même pas aux visiteurs de sauver l'" espagnole ".
Jean Goemans fit une excellente rentrée et notre center-half enthousiasma littéralement nos fidèles supporters. Malgré le vent et l'état du terrain, tous nos joueurs furent distingués par leur bonne tenue sur le terrain. Encore quelqu'entraînement et ça ira ! Quant aux Nimysiens, ils durent s'incliner devant l'allant des Houdinois.
***
Dimanche prochain, le Foot-Ball-Club houdinois recevra, sur son terrain de la rue du Cimetière, à Goegnies, à 1h30, l'Elan, de Haine-Saint-Paul, qui matchera avec sa seconde équipe. La division IVA se rencontrera à 2h45 avec la division III de Forchies. Ce sera un match très disputé, s'il faut en croire les pronostics sportifs.
D'autre part, les cadets houdinois matcheront, à Haine-Saint-Pierre, contre leurs copains de l'US Centre.
A tous, bonne chance, et que les meilleurs gagnent !

Les Nouvelles - Jeudi 10 mars 1927

AU FC HOUDINOIS. - Ce dimanche, notre jeune club déléguait sa première équipe à Soignies, afin de rencontrer Casteau, pour la coupe qu'organise l'US Soignies. Nos foot-ballers prirent le meilleur sur Casteau, par le score de 4 à 2, ce qui enthousiasma à juste titre, les nombreux supporters, qui les accompagnèrent dans leur déplacement. Houdeng est donc ainsi classé pour la demi-finale de la coupe, qui aura lieu le dimanche 27.
A Houdeng, le F.C. houdinois recevait la visite de deux équipes de quatrième division, qui se mesurèrent avec les teams similaires des Deux-Houdeng. Houdeng décrocha un match nul et un match interrompu par la pluie !
Dimanche prochain, la première équipe du F.C.H. rencontrera la S.A. Forchies division IV, tandis que la seconde équipe matchera avec la quatrième division du même club.
Supporters, tous à la plaine des sports de la rue du Cimetière, dimanche, pour encourager le F.C.H. !

Les Nouvelles - Vendredi 18 mars 1927

BRAVO, HOUDENG ! - Décidément, les Houdinois n'en veulent point démordre ! La série de victoires remportées, devant un public de plus en plus enthousiaste, sur des équipes de quatrième et de troisième division, semble les avoir vaccinés contre la défaite.
Leur match de dimanche, joué à Houdeng contre le Sporting de Forchies (division III), le confirme d'ailleurs de façon toute brillante.
Les visiteurs, malgré une défense opiniâtre, s'en retournèrent avec la forte pile (7 à 1).
***
Dimanche prochain, le Foot-Ball-Club houdinois délègue ses deux premières équipes à Casteau, en match amical et pour la coupe de Casteau. Les Houdinois, s'ils veulent vaincre, devront s'employer à fond, les Borains n'étant pas nés d'aujourd'hui.
La quatrième division C du F.C. Houdinois, ainsi que les cadets, rencontreront les équipes similaires du F.C. Ecaussinnois, à Ecaussinnes. Ce sera là, pour ces petits messieurs, l'occasion de déployer leurs qualités sportives. Ecaussinnes les attend de pied ferme ; à eux de débarquer à Ecaussinnes, le pied... léger !

Les Nouvelles - Vendredi 24 mars 1927

UN ACCIDENT AU COURS D'UN MATCH DE FOOTBALL. - Au cours d'une partie de foot-ball organisée sur le terrain du Foot-Ball-Club houdinois, M. Victor Drugmand, 23 ans, habitant rue de la Poste à Houdeng-Goegnies, reçut un coup de pied d'une telle violence au genou, qu'il s'affaissa sur le sol et dut être transporté chez lui. Un médecin appelé a déclaré qu'une opération chirurgicale sera nécessaire pour le rétablissement de la victime.

Les Nouvelles - Vendredi 27 mai 1927

A L'A.A. LOUVIEROISE. - MEMORIAL VICTOR DRUGMAND. - Ce jeudi 26 courant (Ascension), aura lieu, à la plaine des sports de Tivoli, un match au profit du mémorial Victor Drugmand, notre regretté membre. Cette partie mettra en présence les équipes premières du F.C. houdinois et le l'A.A. Louviéroise. Nul doute, vu le but de cette rencontre, que nombreux seront les amateurs du foot-ball qui se déplaceront à Tivoli, pour assister à ce match. Le coup d'envoi sera donné à 4h30.

Le Comité.